2 min de lecture États-Unis

Bill Cosby face à la justice dans l'affaire des accusations d'agressions sexuelles

REPLAY - Une cinquantaine de femmes se sont manifestées ces dernières années ; pour l'une d'entre elles, les faits ne sont pas prescrits pénalement.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Bill Cosby face à la justice dans l'affaire des accusations d'agressions sexuelles Crédit Image : David A. Smith / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Benjamin Pierret
Benjamin Pierret
et AFP

L'acteur américain Bill Cosby a rendez-vous depuis lundi 5 mai avec l'une des dizaines de femmes qui l'accusent d'agressions sexuelles pour un procès qui pourrait le mener en prison à 79 ans. Ils sont plus de cent journalistes à Norristown, petite ville de la banlieue nord-ouest de Philadelphie, pour assister à l'événement judiciaire de l'année aux États-Unis.

Bill Cosby, acteur de série ultra-populaire aux États-Unis dans les années 80, a été inculpé fin décembre 2015. Il doit répondre d'accusations d'agression sexuelle devant un jury. Une cinquantaine de femmes ont accusé le comédien ces dernières années. Le cas d'Andrea Constand, personnage central de ce procès, est particulier : elle est la seule pour laquelle les faits ne soient pas prescrits pénalement

Constand affirme avoir été agressée sexuellement par Bill Cosby début 2004 lors d'une visite au domicile de l'acteur, dans la banlieue de Philadelphie. L'acteur l'aurait incitée à boire du vin et à ingérer des pilules. Elle affirme que mélange l'aurait rendue incapable de se défendre. 

Des incohérences mises en lumière par la défense

Interrogé dans le cadre d'une procédure civile intentée par Andrea Constand, Bill Cosby avait reconnu, en 2005, lui avoir donné alcool et pilules sans lui dire ce qu'elles contenaient, et avoir procédé à des attouchements. Mais pour lui, il s'agissait d'une relation consentie, l'acteur insistant sur le fait que la jeune femme n'avait, à aucun moment, manifesté sa désapprobation.

À lire aussi
Donald Trump, le 16 octobre 2019 États-Unis
États-Unis : Donald Trump embarrassé par la sortie d'un livre anonyme

Cette Canadienne de 44 ans ne s'est encore jamais exprimée publiquement sur l'affaire. Lors des audiences préliminaires et dans les pièces qu'ils ont versées au dossier, les avocats ont souligné certaines incohérences dans les dépositions d'Andrea Constand, sur la date des faits supposés, ainsi que des omissions : après avoir assuré n'avoir jamais été seule avec lui avant ou après les faits, elle a admis dans un second temps avoir vu Bill Cosby plusieurs fois, chez lui notamment.

L'acteur encourt 10 ans de prison

En octobre 2006, Andrea Constand avait conclu un accord amiable avec son agresseur présumé dans le cadre de la procédure civile. Si à l'issue de ce procès, qui doit durer deux semaines, le jury déclare Bill Cosby coupable d'un ou plusieurs des trois chefs d'accusation, l'acteur pourrait être condamné à passer, au minimum, dix ans derrière les barreaux

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Agression sexuelle Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants