2 min de lecture Policiers

Béziers : le père d'un lycéen éborgné voulait-il se venger des policiers ?

VU DANS LA PRESSE - Le suspect âgé d'une soixantaine d'années a été interpellé alors qu'il avait pris en filature un policier, quelques mois après que son fils a perdu un œil lors d'une manifestation.

Le policier biterrois avait rendez-vous avec son fils devant le commissariat de la ville lorsque le suspect l'a pris en filature.
Le policier biterrois avait rendez-vous avec son fils devant le commissariat de la ville lorsque le suspect l'a pris en filature. Crédit : Capture d'écran / Google Street View
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Il y a quelques mois, en décembre 2018, un élève du lycée Jean-Moulin de Béziers avait perdu l'usage de son oeil en marge d'une manifestation mêlant lycéens et "gilets jaunes". La jeune victime de 17 ans avait été touchée à l’œil gauche "sans aucun doute possible" par un tir de LBD40, selon son père, lors de heurts entre manifestants et forces de l'ordre.

Le 2 juillet dernier, une information judiciaire avait été ouverte pour éclaircir les circonstances dans lesquelles le jeune homme avait été éborgné, l'enquête de l'IGPN n'ayant pas permis de déterminer qui était le tireur ni si l’utilisation de l’arme a été conforme, avait précisé le procureur Yvon Calvet au début de l'été.

Voyant l'affaire traîner, le père de la victime aurait-il voulu faire acte de vengeance lui-même ? Comme le révèle France Bleu Hérault, cet homme âgé d'une soixantaine d'années a été interpellé samedi 20 juillet après avoir menacé et pris en filature un policier biterrois. 

Filature en moto, puis menace

Le fonctionnaire de police, alors en civil, avait donné rendez-vous à son petit garçon de 9 ans devant le commissariat de la ville, pour rentrer chez eux. C'est alors qu'il est repéré puis suivi à moto par le père de la victime, racontent nos confrères. Se rendant compte du petit manège du suspect, le policier lui demande alors des explications à un feu rouge. 

À lire aussi
Les "gilets jaunes" à Reims lors de l'acte 27 Gilets jaunes
Manifestations à Paris : la police interpelle... un policier

La discussion dégénère et le sexagénaire dérape et profère des menaces : "Ton gamin a de la chance. Il a de beaux yeux, tu sais !". Après une plainte déposée par le policier, le suspect est interpellé deux jours plus tard, poursuivi pour outrages à personne dépositaire de l'autorité publique.

Des armes non déclarées trouvées à son domicile

Les enquêteurs ont trouvé des éléments troublants à son encontre, notamment lors des perquisitions réalisées à son domicile. Des armes non déclarées ont été découvertes : un pistolet lanceur de balles en caoutchouc ainsi qu'un fusil équipé d'une lunette de précision. De plus, des photos de policiers bitterois auraient été retrouvées sur son téléphone portable. L'homme aurait également relevé l'identité de deux fonctionnaires qu'il suspectait être à l'origine de la blessure de son fils.

Jusque-là inconnu des services de police et de justice, le père du lycéen a finalement été remis en liberté sous contrôle judiciaire et comparaîtra début décembre devant le tribunal correctionnel de Béziers. Une décision contestée par les syndicats de policiers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Policiers Béziers Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798086432
Béziers : le père d'un lycéen éborgné voulait-il se venger des policiers ?
Béziers : le père d'un lycéen éborgné voulait-il se venger des policiers ?
VU DANS LA PRESSE - Le suspect âgé d'une soixantaine d'années a été interpellé alors qu'il avait pris en filature un policier, quelques mois après que son fils a perdu un œil lors d'une manifestation.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/beziers-le-pere-d-un-lyceen-eborgne-voulait-il-se-venger-des-policiers-7798086432
2019-07-23 13:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SUiz9hY6SY2M7a8rSeW4Lw/330v220-2/online/image/2019/0723/7798086458_le-policier-biterrois-avait-rendez-vous-avec-son-fils-devant-le-commissariat-de-la-ville-lorsque-le-suspect-l-a-pris-en-filature.PNG