1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Berck-sur-Mer : un homme soupçonné d'avoir allumé plusieurs incendies dans un hôpital
1 min de lecture

Berck-sur-Mer : un homme soupçonné d'avoir allumé plusieurs incendies dans un hôpital

La garde à vue d'un homme soupçonné d'être à l'origine d'une dizaine d'incendies criminels lancés vendredi 9 février dans un hôpital de Berck-sur-mer va être prolongée de 24 heures.

Un hôpital d'Orléans (illustration)
Un hôpital d'Orléans (illustration)
Crédit : AFP
Une série de mystérieux incendies a eu lieu à Berck (Pas-de-Calais) vendredi 9 février 2018
00:01:36
Maxime Wolff & Clémence Bauduin

Lingerie, local à poubelles, couches, papiers... Rien n'a échappé au(x) mystérieux incendiaire(x) de l'institut hospitalier Calot, à Berck-sur-Mer vendredi 9 février. L'établissement du Pas-de-Calais a été la cible de plusieurs incendies qui ont conduit à l'évacuation de 17 bâtiments et 119 personnes - personnels soignants, patients, visiteurs. 

Deux hommes avaient été interpellés dès vendredi et l'un d'eux, un agent de sécurité incendie de l'établissement, voit sa garde à vue prolongée ce samedi 10 février. Cet homme de 29 ans devrait être présenté dimanche 11 février à un juge d'instruction. 

Personne n'a été blessé, mais une cellule d'urgence médico-psychologique a tout de même été mise en place, et l'enquête se poursuit pour identifier le ou les commanditaires. Les feux ont été allumés entre 7 heures et 16 heures. Ces incendies sont partis de zones accessibles aux seuls titulaires d'un badge. Ce n'est pas la première fois que l'établissement est visé : un mystérieux corbeau, qui envoie des messages anonymes avec un forfait prépayé depuis le mois d'octobre, semble en vouloir à l'hôpital. 

"En ce moment c'est bizarre, on en a marre, on suspecte tout le monde, on ne sait plus à qui faire confiance", explique l'une des salariées de l'institut, réticente à l'idée de s'exprimer. "Les messages que l'on reçoit sont vraiment des messages orduriers, menaçants", confirme Benoit Dolle, directeur de l'établissement, au micro de RTL. "Le corbeau nous surveille, observe, c'est de toute évidence quelqu'un qui connaît extrêmement bien et les gens et les locaux".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/