1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Aveyron : un père cultivait du cannabis bio pour ses fils
1 min de lecture

Aveyron : un père cultivait du cannabis bio pour ses fils

Un homme de 60 ans a été condamné à 10 mois de prison avec sursis pour avoir cultivé, et en partie revendu, du cannabis. Il a déclaré vouloir avant tout assurer à ses fils un produit de bonne qualité.

Un plant de cannabis (illustration)
Un plant de cannabis (illustration)
Crédit : AFP / DESIREE MARTIN
Christophe Guirard

Un père de famille de Naussac (Aveyron) comparaissait avec ses fils devant le tribunal de Rodez mercredi 1er février. Ils étaient accusés de production et de trafic de stupéfiants après la découverte de plans de cannabis cultivés principalement par l'homme de 60 ans, comme le rapporte Centre Presse. Le père a justifié cette culture par "la mauvaise qualité" de l'herbe en circulation. "C'est cher et c'est dégueulasse", a-t-il même déclaré.

"Je ne fais pas l'apologie du cannabis à mes enfants. Mais j'ai bien vu qu'ils fumaient déjà, alors autant contrôler la culture" a-t-il ajouté, tentant de limiter les dégâts, même s'il a reconnu avoir vendu quelques grammes de ce produit "bio" à des proches. C'est d'ailleurs pour cela que l'homme et deux de ses fils étaient également sous le coup de charges de trafic de stupéfiants.

Pour l'avocate de la famille, les propos tenus par le père pendant l'audience montrent qu'il n'a pas fait "un métier" de la délinquance et que "sa franchise est désarmante". Il a finalement été condamné à 10 mois de prison avec sursis, tandis que deux de ses quatre fils ont eu six mois avec sursis, alors que le procureur de la République de Rodez réclamait 18 mois pour le sexagénaire, dont de la prison ferme.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/