1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Aude : armé d'une Kalachnikov factice, il sème la panique sur la route des plages
1 min de lecture

Aude : armé d'une Kalachnikov factice, il sème la panique sur la route des plages

Un adolescent a expliqué aux gendarmes ne pas avoir pensé qu'il pouvait entraîner une panique avec son arme factice.

Un CRS sur une plage (illustration).
Un CRS sur une plage (illustration).
Crédit : JEAN PIERRE MULLER / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Il n'avait pas pensé que son "accessoire" pouvait créer la panique. Mercredi 20 juillet, c'est pourtant ce qui s'est passé sur les plages de Gruissan, dans l'Aude, en début d'après-midi. Vers 14h, deux vacanciers ont aperçu un adolescent portant une arme, qu'ils ont identifié comme étant une Kalachnikov. Sur les réseaux sociaux, la rumeur s'est propagée, le jeune homme ayant été aperçu le long du Canal qui mène à la plage des Chalets. Alertés, les gendarmes de Narbonne interviennent sur les lieux et constatent immédiatement que l'adolescent est simplement muni d'une arme factice "airsoft", qui ressemble à s'y méprendre à un fusil d'assaut.

Mais trop tard, quelques jours seulement après l'attentat de Nice, et malgré les démentis des autorités, la rumeur enfle sur les réseaux sociaux. On parle d'un homme armé sur la plage, d'un forcené retranché, et même de coups de feu tirés sur les baigneurs, rapporte L'Indépendant. Ce n'est que vers 16h que la situation s'apaise. L’adolescent a expliqué aux forces de l’ordre qu’il ne s’était pas rendu compte qu’il pouvait semer la panique. Selon L'Indépendant, le parquet de Narbonne pourrait envisager des poursuites à l’encontre de ses responsables, à savoir ses parents.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/