1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentat déjoué à Paris : "La France doit désormais s'habituer à des fusillades de masse", dit un avocat
2 min de lecture

Attentat déjoué à Paris : "La France doit désormais s'habituer à des fusillades de masse", dit un avocat

REPLAY / INVITÉ RTL - Selon Thibault de Montbrial, des actions de ce type risquent de se reproduire dans les mois à venir, en France.

Thibault de Montbrial, avocat au barreau de Paris
Thibault de Montbrial, avocat au barreau de Paris
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Attentat déjoué à Paris : "La France doit désormais s'habituer à des fusillades de masse", dit un avocat
02:26
Vincent Parizot & Christelle Rebière & La rédaction numérique de RTL

Un attentat terroriste a été déjoué, dimanche 19 avril. Bernard Cazeneuve a confirmé lors d'un point presse convoqué au dernier moment les informations données plus tôt dans la matinée par RTL. Un islamiste radical qui projetait un attentat imminent contre une ou plusieurs églises de la région parisienne a été interpellé totalement par hasard dimanche à Paris muni d'un arsenal terroriste conséquent. Il est également soupçonné d'avoir abattu Aurélie Châtelainprofesseur de fitness retrouvée morte dimanche à Villejuif, dans le Val-de-Marne.

(...) nos lieux de culte et les chrétiens sont désormais des cibles sur notre propre territoire

Thibault de Montbrial

Cette affaire ne surprend pas Thibault de Montbrial, avocat au barreau de Paris et président du centre de réflexion sur la sécurité intérieure. "Elle illustre deux choses importantes : la France doit désormais s'habituer  (...) à des actions de type fusillade de masseIl (le suspect, Sid Ahmed Ghlam, ndlr) était sur le point d'attaquer une église avec une arme automatique. Il aurait fait une dizaine de morts s'il n'avait pas été blessé, vraisemblablement en luttant avec la jeune femme à laquelle il voulait voler sa voiture. La deuxième chose, c'est que dans la logique de tout ce qui se passe sur le terrain au Moyen-Orient et au Maghreb, nos lieux de culte et les chrétiens sont désormais des cibles sur notre propre territoire", explique-t-il.

(...) il semblerait que la DGSI se soit intéressée à cet individu mais qu'il n'y ait rien eu à redire au moment de la surveillance

Thibault de Montbrial

Sid Ahmed Ghlam était connu des services de renseignement français et fiché. Pourtant, il a été démasqué par hasard. "La question de la surveillance est toujours la même : d'après les premiers éléments, il semblerait que la DGSI se soit intéressée à cet individu mais qu'il n'y ait rien eu à redire au moment de la surveillance. Compte tenu de nos moyens et de l'état de notre droit, il est normal de ne pas continuer à surveiller les gens (...) On ne peut pas être contre le projet de la loi Renseignement en disant qu'elle va permettre une surveillance de masse et en même temps s'offusquer qu'une surveillance ponctuelle qui n'a rien donné ait été cessée", estime Thibault de Montbrial.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/