1 min de lecture Faits divers

"Attaque de vegans" : les bouchers-charcutiers veulent "la fin de l'impunité"

INVITÉ RTL - Les représentants des bouchers-charcutiers ont été reçus mardi 3 juillet au ministère de l'Intérieur, alors que leurs boutiques sont la cible de militants vegans.

RTL Petit Matin - Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
"Attaque de vegans" : les bouchers-charcutiers veulent "la fin de l'impunité" Crédit Image : CHRISTOPHE SIMON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier Journaliste RTL

Les bouchers ont peur et réclament la fin de l'impunité. Leurs représentants ont été reçus mardi 3 juillet au ministère de l'Intérieur. Une rencontre qui a eu lieu au lendemain d'une nouvelle attaque de commerce signée par de mystérieux militants vegans, dans les Yvelines. Ces dernières semaines, une cinquantaine d'attaques ont eu lieu à travers la France. Les professionnels sont à bout et au-delà de la fin de l'impunité ils réclament plus de protection et l'arrestation des coupables.

 "On a quand même suffisamment de moyens de police et de gendarmerie pour arrêter ces gens", estime Jean-François Guihard, président de la Confédération française de la boucherie-charcuterie, traiteurs (CFBCT).

Pourtant, difficile de savoir qui se trouve derrière ces attaques. Les associations vegans, comme L214, se désolidarisent de ces violences. Les regards se tournent vers de petits groupuscules, voire des individus isolés. "Il y a une véritable prise de conscience des services de l'État de ce phénomène. Je n'accuse aucune association. Ce que je constate, c'est que les actes sont signés", regrette Jean-François Guihard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Consommation Distribution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants