1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Ascométal : l'offre de reprise française choisie par la justice
1 min de lecture

Ascométal : l'offre de reprise française choisie par la justice

Le repreneur français, qui entend conserver les six sites d'Ascométal dans l'Hexagone, a été choisi par la justice pour poursuivre l'activité du groupe sidérurgique.

Des employés d'Ascométal en grève à Fos-sur-Mer, le 20 mai 2014
Des employés d'Ascométal en grève à Fos-sur-Mer, le 20 mai 2014
Crédit : AFP / BORIS HORVAT
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le tribunal de commerce de Nanterre a choisi l'offre de reprise française, portée par l'énarque Frank Supplisson et l'industriel Guy Dollé, pour le groupe sidérurgique Ascométal.

La justice a retenu l'offre qui conservait les six sites français d'Ascométal et la quasi totalité des emplois, écartant les trois autres candidats, dont le groupe brésilien Gerdau, qui avait le soutien de l'administrateur judiciaire.

Prêt de l'État de 35 millions d'euros

L'offre française avait le soutien de l'Etat et de la CGT, le premier syndicat de cette ancienne filiale d'Usinor spécialisée dans les aciers spéciaux pour l'automobile et le secteur pétrolier. 

"Le tribunal a fait le choix de l'offre la mieux disante industriellement, socialement et financièrement", se sont félicités Guy Dollé, ex-directeur général d'Arcelor, et Frank Supplisson dans une déclaration conjointe.

À écouter aussi

L'offre retenue prévoit la levée de 230 millions d'euros de financement et peut compter sur un prêt de l'État de 35 millions d'euros, via le Fonds de développement économique et social (FDES). Le gouvernement envisage également de faire entrer au capital la banque publique d'investissement Bpifrance.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/