1 min de lecture Faits divers

Aix-les-Bains : incendie probablement criminel de la mosquée

Le procureur de Chambéry a fait savoir ce vendredi que l'incendie de la mosquée d'Aix-les-Bains est probablement d'origine criminelle.

La Grande Mosquée de Paris, le 26 octobre 2012 (image d'illustration).
La Grande Mosquée de Paris, le 26 octobre 2012 (image d'illustration). Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Il y a une "forte probabilité" que l'incendie ayant occasionné d'importants dégâts dans une mosquée d'Aix-les-Bains dans la nuit de jeudi à vendredi soit finalement d'origine criminelle, a annoncé ce vendredi 9 janvier le procureur de Chambéry.

"Les premiers éléments relevés par les experts de la police scientifique laissent apparaître une forte probabilité que le sinistre soit d'origine criminelle, on le saura avec certitude la semaine prochaine", a déclaré le procureur de Chambéry, qui précise qu'une enquête de flagrance a été ouverte.

Le sinistre s'est déclaré jeudi soir dans ce lieu de culte installé dans un bâtiment type Algeco, peu après 22h. Il n'avait pas fait de victimes. L'incendie aurait pris dans une boîte électrique, avant d'endommager le reste de la salle de prière. Un renforcement des patrouilles et de la vigilance autour des lieux de culte a été décidé.

La piste du court-circuit d'abord envisagée

Ce vendredi matin, le parquet avait évoqué dans un premier temps une piste accidentelle : "A priori, il s'agit d'un court-circuit", avait dit le parquet de Chambéry, s'appuyant sur les premiers résultats de l'enquête, la police scientifique n'ayant pu se déplacer qu'à partir de 14h ce vendredi.

À lire aussi
L'intérieur d'un bus (illustration) bouches-du-rhône
Bouches-du-Rhône : une conductrice de bus agressée sexuellement à Martigues

Le procureur de Chambéry a toutefois précisé qu'il avait dès jeudi soir décidé de saisir la police judiciaire, en raison du contexte post-attentat contre Charlie Hebdo.

L'incendie a provoqué l'émoi et la colère d'utilisateurs de réseaux sociaux au lendemain de plusieurs attaques dont ont fait l'objet des lieux de culte musulman en France, après l'attentat meurtrier qui a visé le journal Charlie Hebdo à Paris mercredi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Mosquée Attentats en France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants