1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Karachi : pourquoi un verdict différent entre Balladur et Léotard ?
1 min de lecture

Affaire Karachi : pourquoi un verdict différent entre Balladur et Léotard ?

L'ancien Premier ministre a été relaxé tandis que son ministre de la Défense a été condamné.

Édouard Balladur et François Léotard, mis en cause dans l'affaire Karachi
Édouard Balladur et François Léotard, mis en cause dans l'affaire Karachi
Crédit : PASCAL PAVANI, JACQUES BRINON / AFP
Affaire Karachi : pourquoi un verdict différent entre Balladur et Léotard ?
01:28
Anne Le Henaff - édité par Jérémy Billault

À 91 ans, Édouard Balladur est relaxé pour le financement de sa campagne perdue en 1995. En revanche, la cour de justice de la République condamne son ancien ministre François Léotard à deux ans de prison avec sursis et 100.000 euros d'amende pour "complicité d'abus de biens sociaux". 

Cette différence s'explique car la cour de justice de la République a estimé qu'il était intervenu pour augmenter les rétrocommissions versées lors de contrats de vente d'armement avec le Pakistan et l'Arabie saoudite pour ajouter des intermédiaires. Il a joué un rôle central et moteur.

Mais il n'y a pas de preuve qu'Édouard Balladur, son Premier ministre de l'époque, ait donné des instructions pour cela. "25 ans après les faits, Édouard Balladur est enfin innocenté, se félicite son avocat. Il est donc désormais jugé qu'il n'a jamais mis en place ni participé à un système frauduleux de rétrocommissions, qu'il n'a pas eu recours à des moyens illégaux pour financer sa campagne de 1995".

L'ancien Premier ministre n'est donc pas responsable, même indirectement, de l'attentat qui a coûté la vie à 11 Français en 2002, point de départ de l'enquête. Pas de réaction de la part de François Léotard. Aucun des deux concernés n'étaient présent lors du jugement.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/