1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Ilan Halimi : "On ne s'en remet pas" confient ses sœurs
2 min de lecture

Affaire Ilan Halimi : "On ne s'en remet pas" confient ses sœurs

"On ne s'en remet pas". Quelques jours avant la sortie d'un film sur l'affaire Halimi, ses sœurs sont revenus sur le drame 8 ans après la mort d'Ilan Halimi par le "gang des barbares".

"24 jours", un film retraçant le cauchemar de la famille d'Ilan Halimi sort mercredi 30 avril au cinéma.
"24 jours", un film retraçant le cauchemar de la famille d'Ilan Halimi sort mercredi 30 avril au cinéma.
Crédit : AFP / JACK GUEZ
La rédaction numérique de RTL & AFP

Il y a 8 ans, Ilan Halimi, un jeune juif, était séquestré, torturé et tué dans une cité de Bagneux (Hauts-de-Seine).  Le jeune homme, alors âgé de 23 ans, avait été attiré dans un guet-apens, un soir de janvier 2006, à Sceaux. Ses ravisseurs, emplis de préjugés antisémites, voulaient extorquer de l'argent à sa famille.

Peut-on se remettre d'un traumatisme pareil? "Non, on ne s'en remet pas", a répondu ce jeudi 24 avril Anne-Laure Abitbol, l'une de ses sœurs sur Europe 1Yaël Halimi et Anne-Laure Abitbol, soeurs de la victime, s'exprimaient à l'occasion de la sortie mercredi prochain du premier film retraçant le cauchemar de leur famille, 24 jours, du réalisateur Alexandre Arcady.

C'est une épreuve à chaque fois d'en parler.

Anne-Laure Abitbol

"C'est important de parler", "pour la mémoire d'Ilan", expliquent les deux sœurs, avant de se dire contentes "qu'on reparle de cette histoire, pour qu'on n'oublie pas, que ça ne se reproduise plus". "C'est important que le public sache exactement ce qui s'est passé", explique Yaël Halimi, soulignant toutefois que ce qu'elles avaient vécu avait été beaucoup plus dur encore que ce que le film rapporte. Le réalisateur a choisi d'adapter le livre de Ruth Halimi, la mère de la victime ("24 jours, la vérité sur la mort d'Ilan Halimi").

"C'est une épreuve à chaque fois d'en parler, confesse Anne-Laure Abitbol. Chacun (des accusés, ndlr) a fait un petit peu pour qu'Ilan soit là où il est aujourd'hui", dit-elle. "J'ai croisé une des accusées dans le métro et ça m'a fait comme un coup de couteau dans le coeur... ça m'a fait très très mal", dit-elle. "On s'est regardées et puis j'ai tourné le regard".

Le pardon est-il possible? "C'est très difficile comme question", répondent les deux sœurs. Alors que le film est centré sur la mère d'Ilan Halimi, celle-ci n'est pas allée le voir en avant-première, rapportent ses filles. "C'est trop difficile pour elle."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.