1 min de lecture Polémique

Zemmour : "Le sentiment national palestinien a grandi au miroir de son adversaire sioniste"

BILLET - Grosse tension en Israël lundi 14 mai : au transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem, a répondu une manifestation palestinienne brutalement réprimée par l'armée israélienne.

Eric Zemmour et Nicolas Domenach On n'est pas forcément d'accord Éric Zemmour & Nicolas Domenach
>
Zemmour : "Le sentiment national palestinien a grandi au miroir de son adversaire sioniste" Crédit Image : Julien Knaub / SIPA / RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour Journaliste RTL

C'était un gros cadeau d'anniversaire. Un cadeau dont les Israéliens rêvaient depuis des décennies. Un cadeau pour les 70 ans de leur nation, qui sonne comme une consécration. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, les Israéliens s'étaient offerts, quelques jours plus tôt, un spectaculaire feu d’artifice au détriment des bases de missiles iraniens, que ces derniers avaient installés sur le territoire syrien.

Bien sûr, les Palestiniens ne pouvaient pas ne pas jouer les trouble-fête. Pour eux, l'anniversaire d'Israël est un jour de deuil. La naissance d'une nation est la mort d'une autre. En vérité, cette relation entre les deux peuples pour une terre est plus complexe qu'on ne veut bien le dire.

Le sentiment national palestinien n'existait pas avant la création d'Israël. Il est né et a grandi au miroir de son adversaire sioniste. On a déjà connu ça dans le passé : le sentiment national allemand est né sous l'occupation napoléonienne, comme le sentiment national algérien s'est forgé sous la colonisation française.

À lire aussi
Le maire de Béziers, Robert Ménard hérault
Béziers : la justice ordonne à nouveau à Robert Ménard de retirer la crèche de la mairie

Les dirigeants palestiniens ont jeté délibérément des manifestants désarmés sous la mitraille israélienne. Les uns et les autres savaient très bien ce que leur adversaire ferait.
La stratégie des chefs palestiniens avait besoin que l'armée israélienne tire. Et le gouvernement israélien ne pouvait pas ne pas faire tirer. C'est le paradoxe de cet affrontement asymétrique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Israël Jérusalem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793388638
Zemmour : "Le sentiment national palestinien a grandi au miroir de son adversaire sioniste"
Zemmour : "Le sentiment national palestinien a grandi au miroir de son adversaire sioniste"
BILLET - Grosse tension en Israël lundi 14 mai : au transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem, a répondu une manifestation palestinienne brutalement réprimée par l'armée israélienne.
https://www.rtl.fr/actu/international/zemmour-le-sentiment-national-palestinien-a-grandi-au-miroir-de-son-adversaire-sioniste-7793388638
2018-05-15 09:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/POLgHG72Cb3d9tI0XriUbA/330v220-2/online/image/2018/0129/7792032098_eric-zemmour.jpg