1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. YouTube supprime les chaînes de R Kelly, reconnu coupable de crimes sexuels
1 min de lecture

YouTube supprime les chaînes de R Kelly, reconnu coupable de crimes sexuels

YouTube a retiré deux chaînes liées au chanteur américain R. Kelly, reconnu coupable de crimes sexuels fin septembre.

Le chanteur R. Kelly le 17 septembre 2019  à Chicago.
Le chanteur R. Kelly le 17 septembre 2019 à Chicago.
Crédit : Antonio PEREZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
William Vuillez & AFP

La plateforme de partage de vidéos YouTube a retiré les chaînes officielles du chanteur américain R. Kelly, reconnu coupable de crimes sexuels fin septembre. "Nous pouvons confirmer que nous avons supprimé deux chaînes liées à R. Kelly conformément à nos règles sur la responsabilité des créateurs", a indiqué mercredi à l'AFP un porte-parole de YouTube.

Le catalogue de la star déchue du R&B reste en revanche accessible sur le service de streaming audio YouTube Music, où l'artiste compte 137.000 abonnés. La plateforme, filiale de Google, dit autoriser les contenus mis en ligne avant la suppression des deux chaînes officielles de R. Kelly. Dans la même veine, elle n'entend pas retirer les clips du chanteur partagés par des utilisateurs tiers.

Ses albums et ses titres sont également toujours disponibles sur d'autres grandes plateformes de streaming audio comme Apple Music, Spotify ou Amazon Music. Contactées par l'AFP, ces trois entreprises n'ont pas répondu dans l'immédiat.

R. Kelly, 54 ans, a été reconnu coupable par un tribunal de New York d'avoir dirigé pendant des années un "système" d'exploitation sexuelle de jeunes, dont des mineures. Sa condamnation à une peine de prison sera rendue le 4 mai 2022. En détention provisoire, il risque la prison à vie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/