1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Yémen : les rebelles prennent le siège de l'administration provinciale à Aden
1 min de lecture

Yémen : les rebelles prennent le siège de l'administration provinciale à Aden

Les rebelles chiites au Yémen se sont emparés dimanche 5 avril du siège de l'administration provinciale à Aden (sud), deuxième ville du pays.

Des rebelles séparatistes du Mouvement du Sud dans la ville d'Aden le 4 avril 2015
Des rebelles séparatistes du Mouvement du Sud dans la ville d'Aden le 4 avril 2015
Crédit : SALEH AL-OBEIDI / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les rebelles Houthis et leurs alliés, des militaires fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh, "ont progressé dans la nuit à Al-Moalla", quartier du centre d'Aden, et "ont pris vers 03H00 (locale, 00H GMT) le siège de l'administration provinciale, dont le bureau du gouverneur", a indiqué ce responsable à l'AFP, sous couvert d'anonymat.

Aden sous le siège

Dans leur progression, les rebelles et leurs alliés ont bombardé notamment des zones résidentielles, mettant le feu à plusieurs habitations et endommageant d'autres, ont indiqué des témoins. Des habitants ont lancé des appels au secours et réclamé un arrêt de ces bombardements, qui ont poussé des dizaines de familles à fuir leurs maisons, ont rapporté ces témoins qui ont fait état de morts et de blessés.

Le 5 avril au matin, les rebelles et leurs alliés se trouvaient à proximité du port d'Al-Moalla, défendu par les "comités populaires", ces supplétifs de l'armée restés fidèles au président Abd Rabbo Mansour Hadi réfugié en Arabie saoudite, selon le responsable.

"Des snipers, qui ont pris position sur les toits des bâtiments de l'administration provinciale, visent des passants et des membres des comités populaires", a déclaré à l'AFP Khaled BaChaea, un combattant pro-Hadi. Les rebelles, qui cherchent à s'emparer d'Aden, avaient pris jeudi le palais présidentiel de la ville, avant de s'en retirer vendredi à l'aube à la suite de raids aériens.

À lire aussi

Une coalition arabe menée par l"Arabie saoudite a lancé le 26 mars une opération militaire au Yémen pour empêcher les rebelles chiites Houthis, liés à l'Iran, de s'emparer d'Aden après avoir pris la capitale Sanaa et des régions du nord et du centre du pays.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/