1 min de lecture Yémen

Yémen : la marine saoudienne évacue des diplomates d'Aden

L'Arabie saoudite a annoncé avoir évacué une dizaine de diplomates d'Aden, alors que les opérations militaires se poursuivent.

Une photo de la vieille ville de Sanaa, capitale du Yémen, le 13 avril 2013
Une photo de la vieille ville de Sanaa, capitale du Yémen, le 13 avril 2013 Crédit : MOHAMMED HUWAIS / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Arabie saoudite a évacué des dizaines de diplomates, notamment saoudiens, d'Aden, dans le sud du Yémen, alors qu'elle mène depuis jeudi des raids aériens contre la milice chiite des Houthis et ses alliés dans ce pays, a annoncé samedi la télévision d'Etat.

"Les forces de la marine saoudienne ont mené l'opération Tornade pour l'évacuation de dizaines de diplomates, dont des Saoudiens, d'Aden", a indiqué la chaîne El-Ekhbariya. "Ils sont arrivés plus tard à Jeddah (ouest de l'Arabie saoudite) à bord de deux navires de la marine" saoudienne, a ajouté la chaîne de télévision.

Une situation de plus en plus chaotique à Aden

Selon un correspondant de l'AFP, la situation est de plus en plus chaotique et tendue à Aden, deuxième ville du Yémen, où des groupes de rebelles sont engagés dans des accrochages avec des membres de "Comités populaires" anti-Houthis dans divers quartiers.

Au moins huit personnes ont été tuées vendredi dans l'enceinte de l'aéroport lors d'affrontements qui se sont poursuivis dans la soirée. Selon des témoins, des hommes armés font la loi dans plusieurs quartiers d'Aden et interdisent la circulation en coupant les routes avec des blocs de pierres et des troncs d'arbres.

À lire aussi
Le site pétrolier attaqué en Arabie saoudite Arabie Saoudite
Attaque en Arabie saoudite : les Houthis "jouent au plus fort", selon un expert

Depuis jeudi, la milice chiite des Houthis, qui contrôle de vastes régions du Yémen, est visée par une opération aérienne d'envergure dirigée par Ryad qui a pris la tête d'une coalition de pays arabes, venue aider le président Abd Rabbo Mansour Hadi dans la ligne de mire des Houthis. Ceux-ci sont aidés par des militaires restés fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh qui a été contraint de quitter le pouvoir en 2012. L'Arabie saoudite accuse l'Iran d'aider militairement les Houthis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yémen Arabie Saoudite Conflit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants