2 min de lecture Immigration

VIDÉO - États-Unis : une mère retrouve sa fille 55 jours après leur séparation à la frontière

Interpellées à la frontière américano-mexicaine, elles avaient été placées dans différents centres de rétention.

Une mère guatémaltèque avait été transférée dans le Colorado et sa fille au Texas
Une mère guatémaltèque avait été transférée dans le Colorado et sa fille au Texas Crédit : Capture d'écran/CNN
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
et AFP

"Pardonne-moi de t'avoir laissée toute seule". Une mère guatémaltèque a retrouvé sa fille de 8 ans à l'aéroport de Boston, jeudi 5 juillet. Elles avaient été séparées 55 jours, suite à leur interpellation à la frontière entre le Mexique et les États-Unis, rapporte la chaîne américaine CNN. 

Selon CNN, mère et fille avaient fui le Guatemala en avril dernier après des sévices et des violences domestiques. "J'ai fui quand j'ai senti que je ne pouvais plus vivre en sécurité dans mon pays", a expliqué Angelica Gonzalez-Garcia. 

Interpellées à la frontière fin mai, elles avaient d'abord été placées dans un centre de rétention en Arizona, avec une quarantaine d'autres femmes et enfants. Elles avaient finalement été séparées ; la mère envoyée dans le Colorado et la fillette au Texas. Soit à plus de 1000 kilomètres. Elles ont été réunies grâce à la mobilisation de l'association Aclu, d'avocats et de la représentante démocrate Katherine Clark. 

2300 enfants séparés de leur famille

Une séparation douloureuse loin d'être inhabituelle. En effet, plus de 2300 enfants, dont environ 100 de moins de cinq ans, ont été séparés de leur famille en quelques semaines et hébergés dans des centres d'accueil gérés par le ministère de la Santé (HHS). Bien que plusieurs centaines d'entre eux ont déjà retrouvé leurs parents, le gouvernement américain peine à tenir le rythme

À lire aussi
Des migrants campaient sur la place de la République à Paris lundi 23 novembre lorsqu'ils ont été violemment évacués par les forces de l'ordre. Paris
Évacuation de migrants à Paris : 3 questions pour comprendre la polémique

Le HHS explique devoir recourir à des tests ADN et à d'autres procédures accélérées pour réunir les familles de migrants. Une lenteur à laquelle un juge californien a décidé de remédier, vendredi 6 juillet. Le juge Dana Sabraw a exigé de l'administration Trump de présenter d'ici samedi soir une liste des enfants de moins de 5 ans séparés de leurs parents à la frontière. 

Une initiative saluée par de nombreuses associations américaines de défense des droits de l'Homme, qui condamnent fermement la politique migratoire de "tolérance zéro". Face au tollé créé par les images de jeunes enfants en pleurs, le président Donald Trump avait mis fin par décret le 20 juin aux séparations. Il appelle maintenant le Congrès à réformer les lois sur l'immigration.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration États-Unis Migrants
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants