1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - États-Unis : des images des tirs à Ferguson
3 min de lecture

VIDÉO - États-Unis : des images des tirs à Ferguson

En marge de l'hommage rendu à Michael Brown, plusieurs échanges de coups de feu ont eu lieu dans la ville du Missouri.

Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Un an après la tragique mort de Michael Brown, la ville de Ferguson vit toujours dans la peur et la violence. Dimanche 9 août, alors qu'un grand rassemblement en hommage au jeune Noir abattu par la police était organisé, plusieurs fusillades ont eu lieu dans la soirée, faisant plusieurs blessés dont un dans un état grave. 

Au terme d'une journée de recueillement et de protestation en l'honneur de Michael Brown, passée sans incident notable, des premiers échanges de tirs ont d'abord pu être entendus. Peu après 23h -soit 6h du matin ce 10 août en France-, la police fait état d'une première fusillade entre deux groupes de personnes. En près de 50 secondes, "un nombre remarquable de coups de feu ont été tirés", a précisé Jon Belmar, le chef de la police locale. L'un des concernés serait alors sorti de la mêlée pour faire feu sur quatre officiers de police

Contraints de répliquer, les policiers auraient alors ouvert le feu à leur tour sur l'assaillant, le laissant dans un état grave sur le sol. Selon les premiers éléments livrés en conférence de presse, le jeune homme toujours dans un état critique serait Tyrone Harris, un ami très proche de Michael Brown. "Il y a des petits groupes de gens qui veulent s'assurer que l'on n'arrive pas à obtenir la paix", a regretté Jon Belmar. 

Un blogueur et activiste a été arrêté puis relâché alors qu'il filmait un jeune homme blessé par balles : 

À lire aussi

Le père de Tyrone Harris assurait de son côté "qu'il y avait beaucoup plus dans cette histoire que ce que l'on voulait bien dire". En effet, les policiers ne portaient pas de caméra frontale ou sur la poitrine au moment de l'affrontement, ce qui empêche pour le moment de faire la vérité sur l'échange de tirs. La grande coalition des activistes et associations qui militent pour le souvenir de Michael Brown et pour faire évoluer la situation dans la ville et plus largement dans le pays s'en sont d'ailleurs indignés très rapidement. 

"Après un an de protestation et de discussion autour du rôle et de la responsabilité de la police, le fait qu'il y ait toujours des officiers sans caméra ni uniforme dans les manifestations nous contraint à n'avoir que la version de la police après chaque incident, ce qui est évidement problématique", ont-ils écrit dans un communiqué. 

Un peu plus tard dans la soirée, vers 2h du matin, une seconde fusillade a laissé deux jeunes hommes de 17 et 19 ans à terre, blessés à proximité immédiate de l'endroit où est mort Michael Brown. L'un a été touché au ventre et à l'épaule, quant l'autre était atteint à la poitrine. D'après leur déposition, ils ont été attaqués par une voiture alors qu'ils marchaient, un homme sur la banquette arrière faisant feu sans sortir du véhicule avant de repartir à toute vitesse.

En plein milieu de l'interview d'un responsable de la police, des tirs retentissent :  

RAW VIDEO: Shots fired during interview

Check out this raw video from a very tense scene on W. Florissant Sunday night. Shots were fired during an interview with Interim Ferguson Police Chief Andre Anderson.

Posted by KMOV on Sunday, August 9, 2015

Si leur état de santé n'est pas critique, ces nouveaux faits de violence ont été les plus graves d'une nouvelle nuit inquiétante à Ferguson. Au total, trois policiers ont été blessés : deux aspergés par des gaz lacrymogènes, un autre atteint au visage par une pierre et hospitalisé. Ce n'est pas la première fois que des affrontements violents ont lieu dans la ville du Missouri depuis la mort de Michael Brown : en mars dernier, deux policiers avaient été blessés en pleine rue, alors que des manifestations battaient déjà leur plein en hommage au jeune homme. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/