2 min de lecture Asie

Tibet : le dalaï lama fête ses 80 ans

Le chef spirituel des Tibétains en exil devait participer aux célébrations prévues à Dharamsala, où vivent des milliers de réfugiés tibétains, depuis sa fuite du Tibet en 1959.

Le dalaï lama le 13 décembre 2014 à Rome (archives).
Le dalaï lama le 13 décembre 2014 à Rome (archives). Crédit : ANDREAS SOLARO / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le dalaï lama fête dimanche son anniversaire à Dharamsala, capitale des Tibétains en exil, dans le nord de l'Inde, alors que le bilan de sa lutte pour l'indépendance du Tibet est maigre. Le chef spirituel des Tibétains en exil devait prendre part aux célébrations organisées pour ses 80 ans dans la ville du nord de l'Inde, où vivent des milliers de réfugiés tibétains, depuis sa fuite du Tibet en 1959. Le dalaï lama est né un 6 juillet, mais son anniversaire officiel, basé sur le calendrier lunaire tibétain, tombe ce dimanche.

Des résultats mitigés

Officiellement en retrait de l'action politique depuis 2011, le dalaï lama appelle aujourd'hui à davantage d'autonomie pour le Tibet plutôt qu'à une indépendance formelle. Pékin, dont il reste la bête noire, l'accuse néanmoins toujours de lutter pour l'indépendance du Tibet. Au-delà des prières organisées dimanche, cet anniversaire soulève la question du bilan du dalaï lama. Le Parti communiste chinois et ses émissaires ont tenu pas moins de neuf cycles de discussions entre 2002 et 2010, sans aucun résultat notable.

Se pose également la question de l'avenir du mouvement pro-tibétain, après la disparition de cette figure unificatrice. "Que se passera-t-il après sa mort? Les Tibétains de l'intérieur et de l'extérieur de la Chine chercheront-ils à lui trouver un successeur? Ce sont les deux grandes questions", selon Jayadeva Ranade, spécialiste de la Chine basé à New Delhi. Le dalaï lama est "un exemple puissant de ce que la compassion signifie, il est une source d'inspiration qui nous encourage à parler en faveur de la liberté et de la dignité de tous les êtres humains", avait déclaré Barack Obama en le recevant à la Maison Blanche en février.

Le dalaï lama a quant à lui dit à plusieurs reprises qu'il pourrait ne plus y avoir de dalaï lama après lui, envisageant de ne pas se réincarner. L'an dernier, il a néanmoins assuré dans une interview à un journal allemand qu'il se verrait bien vivre jusqu'à 113 ans, repoussant la question de sa succession.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Asie Dalaï Lama Chine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants