1 min de lecture Immigration

Thaïlande : une fosse commune de clandestins en pleine jungle

De nouveaux corps de clandestins vraisemblablement de Birmanie ou du Bangladesh ont été extraits d'une fosse commune en pleine jungle. Deux survivants ont pu être sauvés.

Une fosse commune découverte en pleine jungle
Une fosse commune découverte en pleine jungle Crédit : STR / AFP
Yannick Sanchez
et AFP

Huit corps ont été découverts dans un campement établi à quelques centaines de mètres de la frontière malaisienne, à priori des clandestins de Birmanie ou du Bangladesh victimes de trafiquants. Deux survivants ont néanmoins pu être sauvés alors que les autorités thaïlandaises procédaient à l'extraction des corps de la fosse commune.

"Le plus âgé ne pouvait pas marcher, il a dû être porté" pour descendre de la zone escarpée où avait été construit le camp, a précisé le docteur Kwanwilai Chotpitchayanku à un journaliste de l'AFP, qui a pu apercevoir les deux hommes, émaciés, placés sous perfusion.

Détenus dans des cages de bambou

Des secouristes sur place ont précisé à l'AFP que quatre des cadavres étaient déjà réduits à l'état de squelettes. La mort d'un cinquième semble ne remonter qu'à quelques jours. Le chef de la police thaïlandaise a décrit ce camp de transit comme une "prison", où les réfugiés étaient détenus dans des cages de bambou.

Il est rare que les autorités révèlent la découverte de clandestins, alors que des fonctionnaires, policiers et officiers de l'armée, sont accusés d'être partie prenante du trafic. En janvier dernier, la junte militaire avait annoncé des poursuites contre une dizaine de fonctionnaires, dont des officiers de police et un de la marine, pour trafic d'êtres humains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Thaïlande Trafic routier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants