1 min de lecture Thaïlande

Thaïlande : le Premier ministre déchu se rend à la convocation des militaires

Le Premier ministre renversé par le coup d'Etat en Thaïlande, Niwattumrong Boonsongpaisan, s'est présenté à la convocation du nouveau régime militaire. Sa prédécesseur, Yingluck Shinawatra, s'y est également rendue.

L'ex-Premier ministre de Thaïlande par intérim Niwattumrong Boonsongpaisan, ici le 7 mai 2014.
L'ex-Premier ministre de Thaïlande par intérim Niwattumrong Boonsongpaisan, ici le 7 mai 2014. Crédit : AFP PHOTO / PORNCHAI KITTIWONGSAKUL
Micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Niwattumrong Boonsongpaisan, le Premier ministre par intérim thaïlandais, qui a été renversé par un coup d'Etat, s'est présenté à la convocation du nouveau régime militaire, ce vendredi 23 mai. L'ex-Première ministre Yingluck Shinawatra s'y est elle aussi rendue.

"Il y a 38 personnes qui ont répondu à la convocation ce matin, dont Niwattumrong" Boonsongpaisan, en charge du gouvernement intérimaire depuis le limogeage de la Première ministre Yingluck Shinawatra, a-t-on appris auprès d'un responsable de l'armée. 

Yingluck a répondu à la convocation

Wim Rungwattanajinda, collaborateur de l'ancienne Première ministre, a déclaré que Yingluck Shinawatra s'était également rendue à la convocation. "Elle est arrivée", a-t-il déclaré. Plusieurs membres de la famille de l'ancien chef de gouvernement Thaksin Shinawatra, renversé par le précédent putsch de 2006 et qui continue à diviser profondément la société, étaient également convoqués au QG de l'armée. Etaient notamment visés sa sœur Yingluck, destituée fin mai par la justice, et Somchai Wongsawat, leur beau-frère, également chassé du pouvoir par la justice en 2008.

La junte a convoqué au total 114 personnalités des deux bords politiques, le parti Puea Thai (ex-gouvernement) et le parti Démocrate (opposition).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Thaïlande Politique International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants