1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Thaïlande : l'attentat visait les étrangers
1 min de lecture

Thaïlande : l'attentat visait les étrangers

D'après le ministère de la Défense thaïlandais, les auteurs de l'explosion meurtrière de lundi visaient "les étrangers".

Les forces de l'ordre thaïlandaises sur les lieux de l'attentat.
Les forces de l'ordre thaïlandaises sur les lieux de l'attentat.
Crédit : PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

"C'était une bombe de TNT (...), les gens qui ont fait ça visaient les étrangers pour porter atteinte au tourisme et à l'économie", a déclaré le ministre, Prawit Wongsuwong. L'explosion qui a fait au moins seize morts s'est produite près d'un sanctuaire et d'un centre commercial dans le centre de Bangkok.

Le sanctuaire d'Erawan est situé en plein coeur de la capitale thaïlandaise, au milieu d'immenses centres commerciaux et des gratte-ciels. L'explosion est survenue peu après 18h30 locales, moment où de nombreux touristes et fidèles se pressent dans ce sanctuaire à ciel ouvert.

Peu après le drame, le porte-parole de la police de Bangkok, Prawut Thavornsiri avait affirmé : "Je peux confirmer qu'il s'agit d'une bombe, mais je ne peux pas dire de quelle sorte, nous vérifions". "C'était une bombe, je pense qu'elle était sur une moto... c'était puissant, regardez les corps", raconte un sauveteur, qui n'a pas souhaité être identifié.

Le temple d'Erawan pris pour cible par un attentat le 17 août 2015 (photo de 2009)
Le temple d'Erawan pris pour cible par un attentat le 17 août 2015 (photo de 2009)
Crédit : PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP
Le temple d'Erawan pris pour cible par un attentat le 17 août 2015 (photo de 2009)
Les secours s'activent sur le lieu de l'explosion qui a fait plusieurs victimes à Bangkok le 17 août 2015.
Des motos brûlées après l'explosion du 17 août à Bangkok.
Un soldat sur les lieux de l'explosion à Bangkok le 17 août 2015.
Le temple d'Erawan pris pour cible par un attentat le 17 août 2015 (photo de 2009) Crédits : PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP
Les secours s'activent sur le lieu de l'explosion qui a fait plusieurs victimes à Bangkok le 17 août 2015. Crédits : PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP
Des motos brûlées après l'explosion du 17 août à Bangkok. Crédits : PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP
Un soldat sur les lieux de l'explosion à Bangkok le 17 août 2015. Crédits : PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP
1/1

Le sud de la Thaïlande est en proie à un conflit, oublié sur la scène internationale, qui a fait plus de 6.300 morts depuis 2004, frappant indistinctement bouddhistes et musulmans, soldats et civils, dans cette région rattachée à la Malaisie jusqu'au début du XXe siècle. Les attentats y sont fréquents mais il n'y a jamais eu une attaque confirmée à l'extérieur de cette région malgré les années de guerre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/