2 min de lecture Suède

Suède : qui est l'homme qui a tué deux personnes avec un sabre ?

L'individu, qui portait un masque rappelant celui de Dark Vador, a attaqué plusieurs personnes dans une école.

Anton Lundin Pettersson est décrit par les médias suédois comme un garçon violemment hostile à l'islam et à l'immigration.
Anton Lundin Pettersson est décrit par les médias suédois comme un garçon violemment hostile à l'islam et à l'immigration. Crédit : capture d'écran Facebook
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
et AFP

Il est entré avec un masque, armé d'un sabre. Jeudi 22 octobre, un homme s'est attaqué à plusieurs personnes dans une école suédoise, tuant un enfant et un enseignant et blessant deux autres personnes, avant d'être abattu par la police.

L'individu, âgé de 21 ans, est décrit par la presse suédoise comme proche de l'extrême droite. Il est entré dans l'enceinte de l'école en portant un masque rappelant celui de Dark Vador dans la Guerre des étoiles. Ce drame s'est produit à Trollhättan, ville industrielle, dans un établissement "à problèmes" accueillant 400 élèves, âgés de 6 à 15 ans, dont un grand nombre de jeunes migrants arrivés récemment dans le pays.

Fasciné par les films de guerre et hostile à l'immigration

Les médias suédois l'ont rapidement identifié comme étant Anton Lundin Pettersson, esquissant le portrait d'un garçon hostile à l'islam et à l'immigration, fasciné par les films de guerre et les romans de Stephen King. "Il était solitaire. Il jouait aux jeux vidéo, il vivait dans son monde", a témoigné un ancien camarade de classe joint par le journal suédois Expressen. Selon le quotidien, le tueur avait publié sur son compte YouTube des films sur Hitler et le nazisme. Sur son compte Facebook, il avait récemment posté un appel du parti anti-immigration des Démocrates de Suède (SD) à la tenue d'un référendum sur l'immigration.

Le tueur a posé pour une photo avant de semer la mort

Les élèves de l'école, encore sous le choc, ont d'abord cru à une blague en voyant l'homme arriver, imaginant qu'il était simplement déguisé. Ils ont continué à échanger des photos prises sur leurs smartphones du tueur posant avec eux, quelques instants avant de semer la mort dans l'école. "Nous étions dans la cafétéria quand un type masqué est arrivé et a donné un coup de sabre à mon éducateur", a raconté un des adolescents élève à l'école. "J'ai paniqué et je me suis enfui en courant. Ensuite la police est arrivée. Il a commencé à frapper d'autres personnes dans les classes. Il allait de classe en classe pour frapper des gens". Selon le site Expo, qui étudie les groupuscules néo-nazis en Suède ainsi que le parti anti-immigration des Démocrates de Suède, présent au parlement, la police examine le "mobile politique" de cette attaque.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
La gare centrale de Kalmar en Suède faits divers
Suède : un écran publicitaire diffuse du porno dans une gare

  

Lire la suite
Suède Extrême droite Armes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants