1 min de lecture Sénégal

Sénégal : 13 jeunes civils tués par des "éléments armés" en Casamance

Un groupe armé a "attaqué" des jeunes civils dans la forêt de Bayotte, dans les environs de la commune de Boutoupa.

Dakar au Sénégal (illustration).
Dakar au Sénégal (illustration). Crédit : SEYLLOU DIALLO / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Treize jeunes ont été tués samedi par des éléments armés en Casamance, une région du sud du Sénégal où sévit depuis 35 ans un conflit armé, a-t-on appris de source sécuritaire. "Des éléments armés ont attaqué des jeunes qui cherchaient du bois dans la forêt de Bayotte, dans les environs de la commune de Boutoupa.

Treize ont été tués et deux ont pu s'échapper", a déclaré à l'AFP cette source à Ziguinchor, la capitale régionale de la Casamance, confirmant une information de l'Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).

"Ils auraient dépassé la zone tampon séparant les positions de l'armée sénégalaise de celles des combattants du MFDC (Mouvement des forces démocratiques de Casamance), la rébellion indépendantiste armée, indique l'APS, qui ne cite pas de sources. Selon l'APS, neuf autres jeunes ont été "grièvement blessés lors de l'attaque, alors que la Casamance connaissait une accalmie depuis plusieurs années.

Cette attaque survient au lendemain de la libération de deux combattants du MFDC, libérés par l'armée à la suite d'une médiation lancée par la communauté de Sant'Egidio de Rome entre l'Etat du Sénégal et les combattants du MFDC.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sénégal Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants