1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Séisme au Népal : les professionnels français inquiets pour les groupes de trekking
2 min de lecture

Séisme au Népal : les professionnels français inquiets pour les groupes de trekking

TÉMOIGNAGE - Un puissant séisme a tué plus de 1.000 personnes au Népal où la saison de trekking bat son plein dans la région de l'Everest.

Le Népal a été touché par un violent séisme de magnitude 7,8, samedi 25 avril.
Le Népal a été touché par un violent séisme de magnitude 7,8, samedi 25 avril.
Séisme au Népal : "Je n'ai eu aucun contact direct avec les guides et les groupes", dit le directeur d'une agence de trekking
00:55
Raphaël Vantard & Marie-Pierre Haddad

Plusieurs régions du Népal ont tremblé, ce samedi 25 avril. Un tremblement de terre de magnitude 7,8 a frappé le pays en faisant plus de 1.000 morts, selon un bilan provisoire. De violentes secousses ont ébranlé certaines région du nord de l'Inde, mais aussi en Chine et au Bangladesh. Sur le mont Everest, le séisme a provoqué une avalanche du mont Pumori qui a touché le camp de base et fait 10 victimes.


Jérôme Edou, directeur de l'agence francophone Base Camp Trekking au Népal explique qu'une "quinzaine de groupes sont entre l'Annapurna et l'Everest", où la saison touristique bat son plein en raison des conditions météos habituellement optimales à cette période de l'année. 

"Pour l'instant, je n'ai eu aucun contact direct avec les guides et les groupes", s'inquiète-t-il. Il craint que la cascade de glace qui se trouve au pied de l'Everest ne soit "dramatique" pour les alpinistes qui la traversent. "En trekking, il y a quand même moins de risque que dans des villes. Mais il est encore trop tôt pour savoir ce qu'il se passe là-haut", précise-t-il.

Des secousses qui ont duré entre 30 secondes et deux minutes

Le séisme a coupé des voies rapides dans la capitale et provoqué des dégâts à l'aéroport international de Katmandou qui a été fermé "pour raisons de sécurité", selon son directeur, Birendra Prasad Shrestha. Selon l'Institut américain de géophysique (USGS), le séisme s'est produit à environ 80 kilomètres au nord-ouest de Katmandou. Initialement évaluée à 7,5, sa magnitude a ensuite été revue à la hausse. Selon les médias locaux, les secousses ont duré entre 30 secondes et deux minutes.  

L'impact du séisme a été ressenti dans de larges zones du nord de l'Inde, a confirmé Laxman Singh Rathore, directeur général du département météorologique indien, qui a appelé la population à prendre garde aux répliques. Selon lui, une deuxième secousse de magnitude 6,6 a été enregistrée après la première.

À lire aussi

Une cellule de crise a été mise en place au Quai d’Orsay ainsi qu’un numéro d’urgence : 01.43.17.56.46

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/