1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Prix Nobel de la paix : " Il faut accompagner le processus politique par un processus économique ", explique Mohamed Fadhel Mahfoudh
1 min de lecture

Prix Nobel de la paix : " Il faut accompagner le processus politique par un processus économique ", explique Mohamed Fadhel Mahfoudh

INVITÉ RTL - Vendredi 9 octobre, le prix Nobel de la paix a été attribué au Dialogue national tunisien pour sa contribution décisive à la construction d'une démocratie pluraliste après la Révolution du jasmin de 2011.

Mohamed Fadhel Mahfoudh
Mohamed Fadhel Mahfoudh
Crédit : FETHI BELAID / AFP
Mohamed Fadhel Mahfoudh était l'invité du grand soir du 09/10/2015
06:47
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Parce qu'ils ont relancé le processus démocratique en Tunisie grâce au dialogue, le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi 9 octobre, à deux syndicats et à deux associations tunisiennes dont l'Association nationale du barreau. "Je ne m'attendais pas à une telle récompense et un tel couronnement", explique son président Mohamed Fadhel Mahfoudh. "Je pense qu'on peut en être fier en Tunisie. C'est un message pour tous les Tunisiens. Un message de paix bien sûr", se réjouit-il. 

Les pronostics allaient vers des organisations s'occupants du sort des migrants ou du nucléaire mais le comité du Nobel de la Paix a décidé de récompenser cette union nationale. "Le quartette n'est pas une institution en elle-même, ce sont quatre organisations indépendantes qui ont une crédibilité historique parce qu'elles ont milité depuis des décennies contre le despotisme, pour les libertés, pour la société et le régime démocratique et pour des élections transparentes", précise Mohamed Fadhel Mahfoudh.  

Le dialogue qui a abouti au processus démocratique en Tunisie reste aujourd'hui fragile. "Je pense que la Tunisie a réussi un certain pari en ce qui concerne le passage aux institutions permanentes à travers des élections libres, indépendantes. Maintenant, il faut accompagner ce processus politique par un autre processus économique, parce que la crise économique peut menacer cette transition", estime Mohamed Fadhel Mahfoudh.

La rédaction vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/