1 min de lecture Présidentielle américaine

Présidentielle américaine 2016 : défilé de vedettes pour soutenir Donald Trump à la convention de Cleveland

AU CŒUR DE LA CAMPAGNE 4/5 - Une vedette hollywoodienne des années 80, Scott Baio, a fait une apparition sur la scène de Cleveland lundi.

Scott Baio, vedette holywoodienne des années 80, est venu défendre Donald Trump lors de la convention de Cleveland.
Scott Baio, vedette holywoodienne des années 80, est venu défendre Donald Trump lors de la convention de Cleveland. Crédit : Dominick Reuter / AFP
Philippe Corbé
Philippe Corbé
Journaliste RTL


Le programme des soirées de la Convention est un enchaînement de personnalités qui viennent pendant quelques minutes tresser des lauriers au candidat, c’est la règle. Comme la politique est aussi un spectacle, encore plus avec Trump, on va donc voir toute la semaine des célébrités défiler.

Ainsi, pour le premier soir, entre l’ex gouverneur du Texas, d’anciens militaires, la mère de l’un des agents américains tués dans l’attaque contre l’ambassadeur américain en Libye à Benghazi en 2012, lorsque Hillary Clinton était secrétaire d’État (car le thème de cette première soirée était "Make America Safe Again", faire que l’Amérique soit plus sûre), on a vu apparaître sur la scène de l’arena une vedette hollywoodienne des années 80, Scott Baio. 

Son nom ne vous dit peut être pas grand chose, sa carrière d’acteur est désormais loin, mais vous connaissez certainement son visage, il jouait Chachi dans la série Happy Days. Et le rôle principal de Charles s’en charge. L’acteur est venu dire que Donald Trump était le seul à pouvoir "Make America, America Again", faire que l’Amérique soit à nouveau l’Amérique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Donald Trump Cleveland
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants