2 min de lecture Emmanuel Macron

Pourquoi Macron réunit les deux principaux protagonistes de la crise libyenne

ÉCLAIRAGE - Le chef du gouvernement d'union nationale (GNA) Fayez al-Sarraj et le maréchal Khalifa Haftar vont se rencontrer en France mardi 25 juillet.

Khalifa Haftar (à gauche) et Fayez al-Sarraj (à droite)
Khalifa Haftar (à gauche) et Fayez al-Sarraj (à droite) Crédit : FETHI BELAID, KHALIL MAZRAAWI / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Dix jours après son annonce, Emmanuel Macron agit. Le 13 juillet dernier, il avait promis de mettre en oeuvre des initiatives diplomatiques "concrètes" concernant la Libye. Une douzaine de jours plus tard, le chef de l'État accueille alors les deux principaux protagonistes de la crise libyenne près de Paris, à la Celle-saint-Cloud, le 25 juillet. Le chef du gouvernement d'union nationale (GNA) Fayez al-Sarraj et le maréchal Khalifa Haftar vont donc se rencontrer une nouvelle fois afin de tenter de trouver une issue à la crise qui agite le pays et la région depuis plus 6 ans. 

Après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011 au terme d'une guerre civile sanglante, le pays a sombré dans un chaos où aucune transition politique ne semble possible. Toujours aucune stabilité n'a été trouvée et le terrain est particulièrement fertile pour les groupes jihadistes de la région.

Différentes influences se disputent l'autorité du pays. Parmi elles, le GNA mis en place en mars 2016 dans la ville de Tripoli, au terme d'un accord négocié sous l'égide de l'ONU. À sa tête, Fayez al-Sarraj, naturellement soutenu par l'Occident et l'ONU mais contesté par son rival Khalifa Haftar. Ce dernier, ancien dignitaire du régime Kadhafi, jouit néanmoins d'une légitimité forte à l'est du pays, où il est appuyé par un Parlement élu et un gouvernement parallèle. 

À lire aussi
Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture le 24 février 2018 salon de l'agriculture
Les actualités du 18h - Salon de l'agriculture : quel dispositif de sécurité pour Macron ?

La France veut assurer son soutien au "compromis politique"

"La France entend, par cette initiative, faciliter une entente politique entre le président du Conseil libyen et le commandant de l'Armée nationale libyenne (...) La France entend marquer son appui aux efforts pour construire un compromis politique, sous l’égide des Nations Unies, qui réunisse sur une base inclusive l’ensemble des différents acteurs libyens", a indiqué la présidence de la République dans un communiqué

Les deux personnages forts la transition politique se sont déjà rencontrés en mai dernier et s'étaient entendus sur plusieurs points. Notamment le fait de travailler à l'apaisement des tensions en Libye et la lutte contre le terrorisme, à l'heure où certaines villes libyennes, comme Syrte ou Benghazi, sont tombées aux mains de groupes terroristes, dont l'État islamique auto-proclamé, avant d'en être libérées. Des élections parlementaires et présidentielles ont même été proposées par Fayez al-Sarraj pour mai 2018.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Libye Crise en Libye
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789465205
Pourquoi Macron réunit les deux principaux protagonistes de la crise libyenne
Pourquoi Macron réunit les deux principaux protagonistes de la crise libyenne
ÉCLAIRAGE - Le chef du gouvernement d'union nationale (GNA) Fayez al-Sarraj et le maréchal Khalifa Haftar vont se rencontrer en France mardi 25 juillet.
https://www.rtl.fr/actu/international/pourquoi-macron-reunit-les-deux-principaux-protagonistes-de-la-crise-libyenne-7789465205
2017-07-24 10:55:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qZl3sgjNS6vNrtd3zN5eNw/330v220-2/online/image/2017/0724/7789465619_khalifa-haftar-a-gauche-et-fayez-al-sarraj-a-droite.jpg