1 min de lecture Daesh

Pilote capturé : Amman confirme que l'EI n'a pas abattu l'avion

Après les Etats-Unis, la Jordanie affirme que ce n'est pas le groupe Etat islamique qui aurait abattu l'avion de la coalition mercredi.

Une photo publiée par le groupe Etat islamique montre le pilote jordanien (en blanc) capturé après la chute de son avion.
Une photo publiée par le groupe Etat islamique montre le pilote jordanien (en blanc) capturé après la chute de son avion. Crédit : - / WELAYAT RAQA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'armée jordanienne a démenti à son tour ce vendredi 26 décembre que son avion qui s'est écrasé en Syrie a été abattu par les jihadistes de l'Etat islamique, contrairement à ce qu'ont affirmé ces derniers.

"Les premières indications montrent que le crash de l'avion militaire jordanien dans le secteur de la ville syrienne de Raqa n'a pas été provoqué par des tirs de Daech", a indiqué une source au sein du commandant général des forces armées jordaniennes.

La cause du crash reste à déterminer

"Mais étant donné que l'épave de l'avion n'est pas accessible et en l'absence du pilote, nous ne pouvons pas pour le moment déterminer la cause exacte du crash", a-t-elle ajouté.

Washington a également contesté les affirmations de l'EI selon lesquelles l'avion avait été touché par les jihadistes. "Les éléments de preuve indiquent clairement que l'EI n'a pas abattu l'appareil", a-t-il relevé. Les jihadistes avaient annoncé avoir utilisé un missile sol-air muni d'un détecteur infrarouge qui permet au missile de s'accrocher à une source de chaleur, en l'occurrence le réacteur d'un avion.

À lire aussi
Fabien Clain, l'un des deux frères Toulousains qui ont revendiqué les attentats du 13 Novembre à Paris. jihadisme
Terrorisme : l'aînée du clan Clain jugée pour avoir tenté de rejoindre la Syrie

Le pilote jordanien, Maaz al-Kassasbeh, un sous-lieutenant de 26 ans, a été capturé par les jihadistes après la chute de l'appareil. Le Parlement jordanien a affirmé jeudi qu'il tenait l'EI pour "responsable du maintien en vie" du pilote, qualifié de "héros".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daesh Jordanie États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants