1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Philippines : treize personnes soignées après avoir mangé du chien enragé
1 min de lecture

Philippines : treize personnes soignées après avoir mangé du chien enragé

Les autorités sanitaires ont administré aux quatre adultes et neuf enfants ayant mangé un chien malade le vaccin antirabique.

Un chien (image d'illustration)
Un chien (image d'illustration)
Crédit : DIMITAR DILKOFF / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Après avoir mangé du chien dont les tests ont révélé ensuite qu'il était enragé, treize personnes ont été prises en charge par les autorités sanitaires des Philippines, a expliqué ce dimanche le vétérinaire philippin Mario Arriola. Les autorités ont découvert que quatre adultes et neuf enfants avaient consommé de la viande de chien contaminée en enquêtant sur des cas présumés de rage signalés dans la banlieue de Zamboaga.

S'il est illégal dans l'archipel d'abattre les chiens pour manger leur viande, celle-ci reste très prisée et il n'est pas rare qu'elle soit consommée dans la discrétion. Le chien est mort la semaine dernière. "Nous avons été sur place pour tenter de déterminer s'il avait mordu d'autres animaux. Nous avons prélevé la tête et l'avons envoyée dans un laboratoire à des fins d'analyse", a-t-il ajouté. Ce n'est qu'après que les résultats se sont révélés positifs au virus de la rage que les autorités ont appris que des habitants avaient consommé la viande de l'animal.

Les Philippines engagés dans une lutte contre la rage

"Nous avons été informés que des adultes avaient mangé le chien malade, ils ne savaient pas qu'il était enragé. Malheureusement, des enfants en ont aussi mangé". Les autorités sanitaires sont en train d'administrer à toutes les personnes concernés les doses requises de vaccin antirabique pour éviter que cette maladie mortelle ne se déclare.

Les autorités philippines sont engagées dans une lutte contre la rage. En 2014, pour la première fois de son histoire, les Philippines n'ont enregistré aucun cas de décès d'un être humain des suites de la rage, d'après le Dr Arriola.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/