2 min de lecture Norvège

Norvège : les conditions de détention "douillettes" de Anders Breivik

La Norvège condamnée pour traitement "inhumain" d'Anders Breivik tente de casser sa condamnation, en vantant les bonnes conditions de détention du tueur.

Anders Breivik, lors du premier jour de son procès, le 15 mars 2015
Anders Breivik, lors du premier jour de son procès, le 15 mars 2015 Crédit : AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

"Un prisonnier VIP", c'est ainsi que le procureur général Fredrik Sejersted qualifie Anders Behring Breivik, à l'avant-dernier jour de l'examen de l'appel interjeté par l'État norvégien. Le pays avait été condamné l'an dernier pour traitement  "inhumain" du tueur néonazi. 

Anders Behring Breivik, extrémiste de droite de 37 ans avait tué 69 adolescents présents à un camp d'été de la Jeunesse travailliste en juillet 2011. Il s'était déguisé en policier et avait traqué pendant plus d'une heures les participants piégés sur l'île dUtoya. Un peu plus tôt, Breivik avait tué huit autres personne en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo. 

En 2016, la justice donnait raison à Anders Breivik

Condamné en août 2012, il purge une peine de 21 ans de prison susceptible d'être prolongée tant qu'il restera considéré comme dangereux. Il y a un an, la décision du tribunal d'Oslo avait choqué les proches des victimes, en donnant raison à Anders Breivik, qui se plaignait de son traitement carcéral. Il le jugeait contraire à l'article 3 de la Convention européenne des droits de l'Homme interdisant tout traitement "inhumain" et "dégradant". 

L'extrémiste se plaint dans sa déposition des fouilles corporelles intégrales et du recours fréquent aux menottes. Le prisonnier dit souffrir de son isolement, qui selon lui contribue à le radicaliser encore plus. Ce que l'État conteste. "Il n'existe aucun autre prisonnier qui puisse discuter et jouer à des jeux avec le personnel pénitentiaire deux heures par jour", a souligné M.Sejersted. 

Trois cellules, des téléviseurs et des consoles de jeux

À lire aussi
Le centre islamique Al-Noor, à Baerum, en banlieue résidentielle d'Oslo. terrorisme
Fusillade dans une mosquée en Norvège : une "tentative d'attaque terroriste", selon la police

Le procureur va même plus loin. "Ses conditions de détention sont meilleures que celles d'autres prisonniers", les qualifiant même de "douillettes". Anders Breivik dispose de trois cellules de plus de 10m2 chacune, certaines avec vue sur la nature. Il profite également de téléviseurs avec des consoles de jeux Xbox et Playstation, et de plusieurs appareils de musculation. 

Dans son argumentaire, le procureur affirme que Breivik reste très préoccupé par son projet idéologique. "Il se perçoit comme le jeune Adolf Hitler emprisonné au début des années 30. Il compte sortir à un moment donné et devenir le Führer". 

"C'est le même homme que celui qui a tiré dans le dos d'adolescents"

Le procureur Fredrik Sejersted
Partager la citation

En bonne santé physique et psychologique selon les dires du procureur, Breivik est toujours aussi dangereux et n'a exprimé aucun remords pour ses crimes. "C'est le même homme que celui qui a tiré dans le dos d'adolescents et qui, tandis qu'ils gisaient au sol et priaient pour rester en vie, allait vers eux et leur tirait une balle dans la tête", a affirmé Fredrik Sejersted. 

Durant le procès et entendant ces propos, le détenu a passé son temps à secouer la tête en signe de désapprobation. 

Cet énième procès, peu suivi dans le pays, qui cherche à fermer ce chapitre douloureux s'achèvera ce mercredi 18 janvier avec la plaidoirie de l'avocat d'Anders Breivik. Le jugement sera rendu en février.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Norvège Tuerie en Norvège Anders Breivik
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786800887
Norvège : les conditions de détention "douillettes" de Anders Breivik
Norvège : les conditions de détention "douillettes" de Anders Breivik
La Norvège condamnée pour traitement "inhumain" d'Anders Breivik tente de casser sa condamnation, en vantant les bonnes conditions de détention du tueur.
https://www.rtl.fr/actu/international/norvege-prison-anders-breivik-7786800887
2017-01-18 15:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/468T577Y2Zai9fQ9phjF9w/330v220-2/online/image/2016/0315/7782381257_anders-breivik-lors-du-premier-jour-de-son-proces-le-15-mars-2015.jpg