2 min de lecture Arménie

Nikol Pachinian, le leader atypique de la révolution arménienne

PORTRAIT - Le Parlement arménien a refusé d'élire Nikol Pachinian au poste de Premier Ministre, comme le réclamait la rue. Portrait d'un opposant de la première heure qui a su lever son peuple en quelques semaines.

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
Nikol Pachinian, le leader atypique de la révolution arménienne Crédit Image : AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Céline Landreau
Céline Landreau

Casquette noir sur la tête, tee-shirt imprimé militaire et mégaphone à la main, l'allure de Nikol Pachinian pourrait rappeler celle de Fidel Castro. Ce père de 4 enfants se réclame, lui, davantage de Lech Walesa ou Nelson Mandela. Figure de proue de la "révolution de velours", il insiste sur sa dimension pacifique dans un pays gangrené par la corruption.


Jusqu'à quelques semaines, le nom de ce journaliste de 42 ans était associé à un événement tragique. En 2008, les manifestations contre le pouvoir en place virent à l'émeute et font 10 morts. Nikol Pachinian, alors à la tête d'un journal d'opposition, passe dans la clandestinité quelques mois avant de se rendre à la police. Condamné à 7 ans de prison en 2009, il est finalement libéré à la faveur d'une amnistie.

Un héro national

En 2012, Nikol Pachinian devient député et fonde l'année suivante son parti, le "Contrat civil". Brillant orateur, il faut dire qu'il sait se mettre en scène. Pour preuve, il a commencé en mars dernier une marche de protestation de plus de 100 km. De Giourmi, il rejoint à pieds Erevan, la capitale. Accueilli en héros par les villageois, qui lui offre du pain et du sel, il improvise des meetings et dort parfois à la belle étoile. Un romantisme assumé par celui qui confiait au Monde : "Sans romantisme ni idéalisme on ne fait rien !"'

À lire aussi
Le journaliste Jamal Kashoggi a disparu à Istanbul le 2 octobre 2018 diplomatie
Journaliste saoudien disparu : "Les faits sont très graves", réagit Macron

Une crise politique inédite

Leader très suivi, il est le porte-parole du mouvement de contestation qui a éclaté le 13 avril à Erevan. Les rassemblements se succèdent et poussent Serge Sarkissian, tout juste élu Premier ministre, à la démission

Le 22 avril dernier, Nikol Pachinian a encore prouvé qu'il était le chef de la rue. À sa demande, routes et carrefours de la capitale sont bloqués pendant 4 heures. Interpellé après des affrontements avec la police, il réapparaît le visage tuméfié et le bras bandé. De quoi encore renforcer son aura. En guise de premier avril, un député arménien avait lâché: "Nikol Pachinian deviendra Premier ministre". Aujourd'hui, la blague ne fait plus rire personne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arménie Élections Premier ministre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793232462
Nikol Pachinian, le leader atypique de la révolution arménienne
Nikol Pachinian, le leader atypique de la révolution arménienne
PORTRAIT - Le Parlement arménien a refusé d'élire Nikol Pachinian au poste de Premier Ministre, comme le réclamait la rue. Portrait d'un opposant de la première heure qui a su lever son peuple en quelques semaines.
https://www.rtl.fr/actu/international/nikol-pachinian-le-leader-atypique-de-la-revolution-armenienne-7793232462
2018-05-01 21:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mRe2t3SH-DR3WTlqKCrcNg/330v220-2/online/image/2018/0501/7793233076_nikol-pachinian.jpg