1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Lycéennes enlevées au Nigeria : la veuve de Mandela s'engage
2 min de lecture

Lycéennes enlevées au Nigeria : la veuve de Mandela s'engage

Graça Machel, la veuve de Nelson Mandela, a demandé aux autorités nigérianes et à la communauté internationale de tout faire pour retrouver les lycéennes enlevées par Boko Haram.

Graça Machel, la veuve de Nelson Mandela, ici le 4 juillet 2013.
Graça Machel, la veuve de Nelson Mandela, ici le 4 juillet 2013.
Crédit : AFP PHOTO / ALEXANDER JOE
La rédaction numérique de RTL & AFP

La veuve de Nelson Mandela, Graça Machel, a rompu le silence traditionnellement imposé par son deuil ce vendredi 9 mai pour demander au gouvernement nigérian et à la communauté internationale d'intensifier leurs efforts pour sauver les quelque 200 lycéennes enlevées par Boko Haram.

"Le gouvernement nigérian a la responsabilité de protéger ses citoyens et de leur garantir la sécurité", écrit Graça Machel dans une lettre ouverte. "Si le monde est capable de mobiliser tous les moyens possibles pour rechercher un avion (de Malaysia Airlines, ndlr) perdu avec 239 passagers, il peut aussi certainement mobiliser ces moyens pour retrouver nos jeunes filles. Elles ne le méritent pas moins", poursuit celle qui fut aussi l'épouse du président mozambicain Samora Machel, décédé en 1986.

La veuve de Nelson Mandela rompt le silence

Depuis la mort de Nelson Mandela le 5 décembre, Graça Machel s'imposait un silence public de six mois pour respecter la coutume des Xhosas, le peuple du défunt président. "J'ai décidé de briser les restrictions imposées par mon deuil parce que je n'avais pas le choix. Je sais que Madiba comprendra et approuvera", écrit-elle, utilisant le nom de clan par lequel les Sud-Africains désignent respectueusement leur ancien président.

"L'épreuve (de ces jeunes femmes) a touché des millions de cœurs en Afrique et au-delà", poursuit-elle, avant de s'adresser aux parents des disparues : "Je suis une mère et à ce titre, je suis à vos côtés pour vous tenir la main, dans la peine et l'angoisse, en signe de solidarité."

À lire aussi

Ces jeunes filles sont traitées en "esclaves", "vendues" et "mariées" de force, avait déclaré le chef du groupe islamiste Boko Haram dans une vidéo obtenue le 5 mai par l'AFP.

Vive émotion dans le monde entier

La réaction des autorités nigérianes au rapt de masse, le 14 avril, dans la ville de Chibok, dans l'Etat de Borno (nord-est), a été très critiquée. La mobilisation internationale, largement répercutée sur les réseaux sociaux, avec le soutien de célébrités mondiales telles que la première dame des Etats-Unis Michelle Obama et l'actrice américaine Angelina Jolie, a poussé les responsables nigérians à s'engager plus fermement pour tenter de retrouver les lycéennes.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.