1 min de lecture Royaume-Uni

Londres : un homme poignardé dans une mosquée, un suspect arrêté

Un homme a été arrêté après une attaque à l'arme blanche, ce jeudi 20 février à la mosquée centrale de Londres.

>
Londres : un homme poignardé dans une mosquée, un suspect arrêté Crédit Image : Adek BERRY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Charles Deluermoz et AFP

Une attaque à l'arme blanche à la grande mosquée de Londres, proche de Regent's Park, dans le centre de la capitale britannique, a fait un blessé ce jeudi 20 février. "Un homme a été arrêté sur place, soupçonné de tentative de meurtre", a indiqué la police précisant que la personne blessée était âgée de 70 ans.

Sur son compte Twitter, les autorités londoniennes ont précisé : "La police a été appelée dans une mosquée près de Regents Park à 15h10 à la suite d'informations faisant état d'un coup de couteau. Un homme de 70 ans a été retrouvé blessé. Son état a été jugé non mortel." La police n'a pas précisé s'il s'agissait d'un acte de nature terroriste, soulignant que "l'enquête se poursuit." 

Un internaute a posté sur Twitter des photos sur lesquelles on peut voir un homme qui porte un pull à capuche rouge, maintenu à terre par des policiers, expliquant que la victime était le muezzin, le responsable religieux chargé d'appeler à la prière.

"Un terroriste blanc raciste est entré en courant dans la mosquée de Regent's park pendant la prière d'Asr (prière de la fin d'après-midi) aujourd'hui et a poignardé le muezzin dans le cou", a raconté cet homme, qui se présente sous le nom de Murshid. "C'est absolument terrible. Aucun musulman n'est en sécurité dans son lieu de culte !", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Londres Mosquée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants