1 min de lecture Ebola

Liberia : plus que cinq cas d'Ebola

Il ne reste plus que cinq cas confirmés d'Ebola au Liberia, où l'épidémie semble être quasiment éradiquée.

Deux membres du personnel médical d'un dispensaire géré par Médecins sans frontières à Monrovia, capitale du Liberia, le 15 octobre 2014
Deux membres du personnel médical d'un dispensaire géré par Médecins sans frontières à Monrovia, capitale du Liberia, le 15 octobre 2014 Crédit : AFP / ZOOM DOSSO
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Liberia a annoncé samedi qu'il ne restait que cinq cas confirmés d'Ebola dans le pays, où l'épidémie de fièvre hémorragique semble proche de l'éradication.

"Nous avons cinq cas d'Ebola confirmés au Liberia à ce jour", a déclaré le vice-ministre de la Santé Tolbert Nyensuwah.

La pire épidémie jamais enregistrée de ce virus a fait officiellement près de 9.000 morts en un an dans les trois pays les plus touchés (Liberia, Guinée et Sierra Leone). Mais les experts estiment que le bilan réel est nettement plus élevé.

Cela signifie que nous allons arriver à zéro (cas) si tout se passe bien

Tolbert Nyensuwah
Partager la citation

Selon M. Nyensuwah, trois des cas se trouvent dans la capitale Monrovia et les autres dans les comtés de Bomi et Grand Cape Mount (nord-ouest).

À lire aussi
Laboratoire médical (illustration) faits divers
Russie : explosion dans un laboratoire renfermant la variole et Ebola

"Cela signifie que nous allons arriver à zéro (cas) si tout se passe bien, si d'autres personnes ne tombent pas malades ailleurs", a ajouté le vice-ministre.

Cette annonce n'a pas été confirmée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dont les bilans diffèrent souvent de ceux des pays concernés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ebola Liberia Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants