1 min de lecture Santé

Les parents de Charlie Gard renoncent à faire soigner leur enfant

Les parents du bébé atteint d'une maladie génétique rare l'empêchant de respirer ont renoncé à un traitement qui leur était proposé aux Etats-Unis.

Les parents de Charlie Gard lisent un communiqué de presse à la sortie de la Haute Cour de Justice après avoir décidé de retirer la demande de traitement de leur fils
Les parents de Charlie Gard lisent un communiqué de presse à la sortie de la Haute Cour de Justice après avoir décidé de retirer la demande de traitement de leur fils Crédit : LAWA/ZDS/WENN.COM/SIPA
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Nous avons décidé de laisser partir notre charmant petit Charlie". Lundi 24 juillet, devant la Haute Cour de Justice de Londres, les parents de Charlie Gard ont décidé d'abandonner leur lutte juridique pour soigner leur enfant atteint d'une maladie neurodégénarative. La fin d'un combat qui aura duré onze mois, l'âge de leur fils.

"Les onze derniers mois ont été les meilleurs et les pires de notre vie. Nous voulions seulement lui donner une chance de vivre"ont-ils déclaré en larmes à la presse britannique. Atteint d'une maladie mitochondriale affectant les cellules responsables de la respiration, Charlie Gard était maintenu sous ventilation artificielle à l'hôpital londonien de Great Ormond Street. Car depuis sa naissance, le 4 août 2016, son état s'était lentement détérioré. Aujourd'hui, Charlie Gard est sourd et aveugle. Il ne peut bouger ni respirer sans assistance.

Un traitement expérimental aux Etats-Unis

En avril dernier, les médecins de l'hôpital ont donc décidé de cesser les soins apportés au bébé, contre l'avis de ses parents. Chris Gard et Connie Yates ont aussitôt saisi les tribunaux britanniques, puis la Cour européenne des droits de l'homme pour maintenir leur enfant en vie. Mais toutes les juridictions ont donné raison au personnel médical

À lire aussi
La clause de conscience permet aux médecins de refuser un acte médical IVG
IVG : qu’est-ce que la clause de conscience invoquée par certains gynécos ?

Pourtant, un médecin américain a proposé au couple d'essayer un traitement spécifique pour soigner Charlie Gard. Le pape François et même Donald Trump sont intervenus pour appeler la justice britannique à laisser les parents emmener l'enfant aux Etats-Unis. Des militants américains "pro-vie" se sont déplacés spécialement pour manifester à Londres. Le personnel de l'hôpital a reçu des menaces de mort, les parents de Charlie Gard aussi.

"Trop de temps a été perdu", a dénoncé Chris Gard à la sortie du tribunal. Les médecins ont conclu que le traitement proposé limitait à 10% les chances d'amélioration de l'état de santé de Charlie Gard. Selon ses parents, "Charlie aurait eu une véritable chance d’aller mieux" si le traitement avait été administré plus tôt.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Euthanasie Royaume-Uni
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789480509
Les parents de Charlie Gard renoncent à faire soigner leur enfant
Les parents de Charlie Gard renoncent à faire soigner leur enfant
Les parents du bébé atteint d'une maladie génétique rare l'empêchant de respirer ont renoncé à un traitement qui leur était proposé aux Etats-Unis.
https://www.rtl.fr/actu/international/les-parents-de-charlie-gard-renoncent-a-faire-soigner-leur-enfant-7789480509
2017-07-25 11:43:11
https://cdn-media.rtl.fr/cache/X-_BEzP85Y_Apcc6RMMxag/330v220-2/online/image/2017/0725/7789482037_les-parents-de-charlie-gard-lisent-un-communique-de-presse-a-la-sortie-de-la-haute-cour-de-justice-apres-avoir-decide-de-retirer-la-demande-de-traitement-de-leur-fils.jpg