1 min de lecture Info

Le fisc américain ne reconnaît pas le bitcoin comme monnaie

Tout en estimant que le bitcoin n'est pas une monnaie réelle, l'administration fiscale américaine considère qu'il doit être imposable.

Un homme tient un bitcoin à Tokyo, le 27 février 2014 .AFP / YOSHIKAZU TSUNO
Un homme tient un bitcoin à Tokyo, le 27 février 2014 .AFP / YOSHIKAZU TSUNO
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Pour la première fois, les autorités fiscales américaines se sont penchées sur le statut du bitcoin. Le fisc américain ne reconnaît pas le bitcoin comme monnaie mais comme un actif susceptible d'être soumis à l'impôt, selon une note consultée par l'AFP.
"Les monnaies virtuelles peuvent être utilisées pour acheter des biens et des services ou être stockées comme investissement (...) mais elles n'ont pas de valeur légale", a assuré le fisc américain (IRS). La plus connue d'entre elles, le bitcoin, sera donc traitée comme un "bien" et les plus-values qui en sont tirées seront imposées comme les gains sur le capital.

Le bitcoin soumis à l'impôt

D'éventuels salaires versés en bitcoin seront par ailleurs soumis à l'impôt sur le revenu en calculant sa valeur au moment où la transaction a été accomplie, a précisé l'IRS. Les paiements effectués avec cette monnaie virtuelle seront eux aussi concernés.
Créé en 2009 et échangé de gré à gré, le bitcoin traverse une profonde crise de confiance liée à la fermeture de l'une de ses principales plateformes d'échanges, victime d'une attaque informatique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info International États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants