1 min de lecture Réfugiés

Le Bangladesh sauve 400 Rohingyas affamés en mer depuis presque deux mois

Les gardes-côtes du Bangladesh ont annoncé avoir secouru dans les eaux territoriales du pays au moins 382 réfugiés rohingyas "affamés" après presque deux mois en mer.

Le camp de réfugiés de Balukhali, à Ukhia, au sud du Bangladesh.
Le camp de réfugiés de Balukhali, à Ukhia, au sud du Bangladesh. Crédit : Dibyangshu SARKAR / AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

Après avoir reçu des informations sur le bateau des réfugiés, les gardes-côtes ont lancé une opération de recherche pendant trois jours pour retrouver l'embarcation, retrouvée pendant la nuit au large de la côte sud-est du pays, a expliqué le lieutenant Shah Zia Rahman, porte-parole des garde-côtes.

"Nous avons secouru au moins 382 Rohingyas d'un grand chalutier de pêche surchargé et les avons amenés sur une plage près de la ville côtière de Teknaf. Ils étaient affamés", a déclaré Shah Zia Rahman, ajoutant que plus de 30 personnes avaient péri à bord. "Ils étaient en mer depuis 58 jours. Et depuis les sept derniers jours ils étaient dans nos eaux territoriales", a-t-il précisé.

Les Rohingyas, probablement originaires de camps de réfugiés de la région, se dirigeaient vers la Malaisie mais ont fait demi-tour lorsque cette dernière a renforcé ses patrouilles côtières à cause de la pandémie de coronavirus.

Près d'un million de Rohingyas vivent dans des camps misérables près de la frontière du Bangladesh avec la Birmanie, que beaucoup ont fui après les exactions perpétrées par l'armée birmane à partir de 2017. Face au peu de perspectives en matière d'emploi et d'éducation, des milliers ont tenté de rejoindre d'autres pays, comme la Malaisie et la Thaïlande.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réfugiés Asie Bangladesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants