1 min de lecture Autriche

La maison natale d'Adolf Hitler en Autriche va être détruite

La bâtisse qui a vu la naissance du Fürher devrait laisser sa place à un nouveau bâtiment "caritatif ou administratif", a annoncé le gouvernement autrichien.

Adolphe Hitler et Hermann Goering (archives)
Adolphe Hitler et Hermann Goering (archives)
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et AFP

La maison natale d'Adolf Hitler dans le nord de l'Autriche va être rasée pour laisser place à "un nouveau bâtiment" et mettre fin à des années de bataille judiciaire sur son sort, a annoncé lundi 17 octobre 2016 le ministre autrichien de l'Intérieur, Wolfgang Sobotka. "La maison d'Hitler va être détruite. Les fondations pourront être conservées mais un nouveau bâtiment sera érigé", a déclaré ce ministre, Wolfgang Sobotka, au quotidien autrichien Die Presse, évoquant un usage "caritatif ou administratif" pour la nouvelle construction. 

Le candidat d'extrême droite, Norbert Hofer, qui était arrivé en tête au premier tour de la dernière élection présidentielle (invalidée en Autriche par la Cour constitutionnelle peu de temps après), avait souhaité sa destruction. Une solution, selon lui, pour améliorer ses relations avec l'IKG, la communauté juive autrichienne, qui représente 15.000 personnes. "Eh bien, les seules options existantes sont de faire de cette maison un musée ou de la démolir. Si vous voulez mon opinion, je serais pour qu'on la démolisse", avait-il déclaré à l'Agence autrichienne de presse. 

La maison natale d'Adolphe Hitler, le 17 avril 2015
La maison natale d'Adolphe Hitler, le 17 avril 2015 Crédit : JOE KLAMAR / AFP

Cette proposition est venue en réaction au projet de loi du gouvernement visant à exproprier le propriétaire de cette maison située dans le centre de Braunau am Inn, près de la frontière allemande, où est né le dictateur nazi en 1889. Cette procédure visait à éviter qu'elle ne devienne un lieu de pèlerinage pour nostalgiques du IIIe Reich.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Autriche Europe Adolf Hitler
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants