2 min de lecture Journaliste

La journaliste hongroise s'excuse après avoir frappé des migrants

Petra Laszlo, la journaliste hongroise qui a volontairement fait tomber et qui a donné des coups de pieds à des migrants, s'excuse et s'explique sur son geste. Elle dit avoir paniqué.

La journaliste hongroise a fait tomber et a donner des coups de pieds à des migrants
La journaliste hongroise a fait tomber et a donner des coups de pieds à des migrants
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

La journaliste hongroise filmée en train de faire tomber et de donner des coups de pieds à des migrants à la frontière de son pays, publie ce vendredi 11 septembre une lettre pour s'excuser, rapporte The Guardian. Dans un courrier qu'elle a adressé au quotidien de droite Magyar Nemzet, Petra Laszlo, explique avoir paniqué. et réfute tout acte raciste. "La caméra tournait, des centaines de migrants sont passés à travers le cordon de police, un d'entre eux est arrivé en courant vers moi et j'ai eu peur" se défend-elle.

Petra Laszlo dénonce même une "chasse aux sorcières". Elle ajoute être prête à prendre la responsabilité de ses actes mais ajoute : "Je ne suis pas une camerawoman sans cœur et raciste qui frappe les enfants. Je suis juste une mère au chômage avec de jeunes enfants et j'ai pris une mauvaise décision. Je suis réellement désolée."


La journaliste semblait pourtant éprouver moins de remords il y a quelque jours sur sa page Facebook, plus disponible depuis. Le journal 20minutes a posté une capture d'écran de sa page, sur laquelle elle raconte avoir reçu "plus de 1.500 messages de haine" dont "90% venant de musulmans qui soutiennent Daech". Elle termine son message en écrivant "Heil", le salut nazi.

Un "mur de la honte" avait été crée sur une page Facebook par des internautes choqués par son attitude. Vidéos, images et commentaires hostiles fleurissaient régulièrement. En seulement trois jours, elle recueillait plus de 36.000 soutiens. La page a été supprimée ce vendredi 11 septembre. "Beaucoup de Hongrois et d'étrangers ont montré une haine beaucoup plus profonde que la raison pour laquelle la page a été créée", expliquent les créateurs de la page.

La journaliste renvoyée

À lire aussi
maltraitance
Hongrie : une Française séquestrée un an et demi dans un cabanon de jardin

N1TV, la chaîne proche de l'extrême-droite qui employait la journaliste, a indiqué dès mardi soir qu'elle était licenciée sur-le-champ pour son  comportement "inacceptable". Petra Laszlo devra désormais rendre des comptes à la justice puisqu'une enquête criminelle a été ouverte jeudi 10 septembre sur la journaliste après que deux petits partis d’opposition ont déposé une plainte pénale. "Dans le cadre de l'enquête, les autorités vont examiner si des délits plus graves ont été commis", a indiqué Sandor Toro, procureur en chef adjoint du comité Csongrad.

La rédaction vous recommande

 . 

Lire la suite
Journaliste Réfugiés Migrants
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants