1 min de lecture Démocratie

L'ONG Human Rights Watch pointe une montée très inquiétante des populismes

INVITÉ RTL - Le constat est effarant. Dans son dernier rapport, Human Rights Watch note que les droits de l'Homme reculent partout, notamment au sein de grandes démocraties. Son directeur exécutif Kenneth Roth nous a présenté en exclusivité ses conclusions.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
L'ONG Human Rights Watch pointe une montée très inquiétante des populismes Crédit Image : AFP / Lionel Bonaventure | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Loïc Farge

Pour la première fois de son histoire, l'ONG Human Rights Watch présente ce jeudi 18 janvier son bilan annuel à Paris. Cette année, un thème revient à la une de l'état des lieux de la défense des droits de l'Homme dans le monde : la montée des populismes

Le directeur exécutif de l'organisation nobélisée en 1997 est venu dévoiler en exclusivité les résultats sur RTL. Il se dit "très inquiet" face à la montée des "populismes autoritaires".  

"Les populistes prennent les revendications légitimes de la population comme une excuse pour diaboliser les minorités et les acteurs vulnérables", constate Kenneth Roth. "C'est dangereux, car on ne peut pas sélectionner les personnes qui ont des droits", poursuit-il.

Donald Trump est un désastre pour les droits de l'Homme

Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch
Partager la citation

Concernant les États-Unis, il qualifie le président Donald Trump de "désastre pour les droits de l'Homme". Aux yeux de Kenneth Roth, les prises de parole du locataire de la Maison Blanche génèrent un recul des droits de l'Homme. "La voix des USA comme défenseurs des droits humains est perdue", déplore-t-il.

À lire aussi
Les manifestants pro-démocratie bloquent l'aéroport de Hong Kong. manifestations
Les infos de 18h - Hong Kong : la police utilise du gaz poivre dans des heurts à l'aéroport

Human Rights Watch s'inquiète aussi de la situation en Europe. Elle alerte ainsi sur des pays comme la Hongrie. Kenneth Roth cible la "démocratie libérale" du Premier ministre souverainiste Viktor Orban, "c'est-à-dire les élections mais sans les droits de l'Homme". Il accuse également les "attaques contre l'indépendance judiciaire" du pouvoir polonais.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Démocratie Société Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791884168
L'ONG Human Rights Watch pointe une montée très inquiétante des populismes
L'ONG Human Rights Watch pointe une montée très inquiétante des populismes
INVITÉ RTL - Le constat est effarant. Dans son dernier rapport, Human Rights Watch note que les droits de l'Homme reculent partout, notamment au sein de grandes démocraties. Son directeur exécutif Kenneth Roth nous a présenté en exclusivité ses conclusions.
https://www.rtl.fr/actu/international/l-ong-human-rights-watch-pointe-une-montee-tres-inquietante-des-populismes-7791884168
2018-01-18 12:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/J6mIPHevXkeDNPaxX8NYOA/330v220-2/online/image/2018/0118/7791888499_kenneth-roth-directeur-executif-de-human-rights-watch.jpg