1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. L'attaque au Texas était "inspirée" mais pas "pilotée" par l'État islamique
1 min de lecture

L'attaque au Texas était "inspirée" mais pas "pilotée" par l'État islamique

Le ministre de la Défense américain estime que l'attaque qui tué deux personnes au Texas lundi n'a pas été perpétrée par l'EI.

La scène de la fusillade lundi 4 mai à Garland au Texas
La scène de la fusillade lundi 4 mai à Garland au Texas
Crédit : Ben Torres / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'attaque visant un concours de caricatures de Mahomet au Texassemble pour l'instant avoir été "inspirée" mais pas "pilotée" par le group État islamique (EI), au contraire de ce que revendique le groupe islamiste, a estimé le ministre de la Défense américain, Ashton Carter, ce jeudi 7 mai lors d'une conférence de presse. "Notre impression, d'après les enquêtes en cours, est que cette attaque a été inspirée par l'EI, pas pilotée par l'EI, ce qui est une différence importante", a déclaré Ashton Carter.

Malgré tout, il est "inquiétant qu'il y ait des gens comme ceux-ci qui tirent leur inspiration de l'EI", a-t-il ajouté. "Voilà encore une raison pour laquelle l'EI doit être battu sur le terrain" en Irak et en Syrie, a conclu le ministre de la Défense.

L'un des terroristes en contact avec un recruteur de l'EI

L'EI a affirmé dans un message diffusé à la radio que "deux soldats du califat" avaient mené l'attaque dimanche dernier contre le concours de caricatures à Garland, Texas (sud). "Vous verrez des choses horribles menées par les soldats de l'État islamique", ajoutait ce message.

L'attaque de Garland, dans la grande banlieue de Dallas, a été menée par deux hommes armés de fusils d'assaut, qui ont été abattus par un policier alors qu'ils commençaient à tirer près du centre où avait lieu le concours. Selon l'expert David Ibsen, directeur du groupe de réflexion Counter extremism project, l'un des assaillants était en contact sur internet avec un recruteur américain de l'EI, bien connu des autorités fédérales

À écouter aussi

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/