1 min de lecture Algérie

L'Algérie adopte une nouvelle constitution qui fait polémique

REPLAY - Avec ce nouveau texte, le président ne pourra effectuer que deux mandats et ne pourra pas être bi-national.

Marc-Olivier Fogiel RTL Monde Marc-Olivier Fogiel & Correspondants RTL à l'étranger
>
RTL Monde du 07 février 2016 Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon Journaliste RTL

En Algérie, la nouvelle constitution, votée aujourd’hui a donc acté la fin de la présidence d'Abdelaziz Bouteflika.
On ne sait pas quand elle prendra fin, mais une chose est sûre, son successeur ne pourra pas effectuer plus de deux mandats présidentiels. Autre certitude : son successeur ne pourra pas non plus être un binational. C'est ce que précise un autre article voté aujourd'hui. "Il s'agit de l'article 51 de la nouvelle constitution. Cette nouveauté a provoqué une polémique en Algérie", explique Amina Boumazza correspondante de RTL à Alger. 

Parmi les contestataires, Chafia Mentalecheta, députée au Parlement algérien et représentante de la communauté algérienne en France, qui avait décidé de boycotter le vote. "Les bi-nationaux ne sont pas des Martiens. Ils sont liés au peuple algérien par l'histoire et le fait de les exclure de la sphère politique et décisionnelle, c'est les renvoyer à la non-citoyenneté algérienne", affirme-t-elle. 

À écouter également dans RTL Monde

- En Chine, nouvelle illustration de la poigne de fer du président Xi Jinping. On assiste depuis plusieurs mois au grand retour des excuses publiques, des confessions qui se font désormais à la télévision.

À lire aussi
Des pierres taillées prouvent la présence des hominidés en Algérie il y a plus de 2 millions d'années. découverte
Les premiers humains ont-ils vécu en Algérie ?

- À Rome, la Villa Médicis va fêter cette semaine ses 350 ans. On connaît ses bâtiments Renaissance, ses jardins enchanteurs, sa vue imprenable sur la ville éternelle. On parle moins - pourtant c'est sa vocation première - de tous les jeunes talents qu'elle héberge. Des peintres, sculpteurs, photographes, musiciens qui sont censés promouvoir la culture française. 

- Londres capitale de l'excentricité. Elle reste la championne du monde des manifestations loufoques, typiquement british. Il y a quelques semaines, cette même association avait organisé le "No Trousers Tube Ride". Autrement dit, une ballade dans le métro en slip ou en culotte. Un happening créé aux États-Unis, que les sujets de sa gracieuse majesté ont relayé sans se faire prier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Algérie Abdelaziz Bouteflika
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781754988
L'Algérie adopte une nouvelle constitution qui fait polémique
L'Algérie adopte une nouvelle constitution qui fait polémique
REPLAY - Avec ce nouveau texte, le président ne pourra effectuer que deux mandats et ne pourra pas être bi-national.
https://www.rtl.fr/actu/international/l-algerie-adopte-une-nouvelle-constitution-qui-fait-polemique-7781754988
2016-02-07 19:35:53
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hAvXK4v6LX8WicygISOa_A/330v220-2/online/image/2015/0921/7779799282_philippe-robuchon.jpg