2 min de lecture États-Unis

Katherine Johnson, mathématicienne de la NASA, a fêté ses 100 ans

Katherine Johnson a fêté ses 100 ans dimanche 26 août. Elle est surnommée "l'ordinateur humain" ; et à travers sa vie, c'est l'histoire de l'Amérique de la deuxième moitié du XXe siècle qui s'écrit.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
Katherine Johnson, mathématicienne de la NASA, a fêté ses 100 ans Crédit Image : Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
Journaliste RTL

Dimanche 26 août, une vieille dame vient de fêter ses 100 ans. Katherine Johnson est surnommée "l’ordinateur humain" et à travers sa vie, c’est l’histoire de l’Amérique de la deuxième moitié du XXe siècle qui s’écrit.

Elle est née en 1918 en Virginie Occidentale, c’est-à-dire un État du Sud où la ségrégation était toujours en vigueur. Très jeune, elle a montré de grandes dispositions à l’école, notamment pour le calcul et les mathématiques. Mais les élèves noirs devaient s'arrêter en quatrième, alors ses parents ont réussi à ruser pour qu’elle poursuive son éducation, elle a été diplômée du lycée à 14 ans.

Elle est entrée dans une université réservée aux étudiants noirs. Elle est devenue enseignante, c’est à peu près le seul emploi auquel une femme noire diplômée de l’université pouvait aspirer. Mais au début des années 1950, elle a été embauchée dans une organisation qui allait ensuite devenir la NASA, et c’est là qu’elle a été surnommée "l’ordinateur humain".

À lire aussi
Instagram compte plus d'un milliard d'utilisateurs Connecté
Pourquoi les fondateurs d'Instagram quittent Facebook

Une femme extraordinairement douée en mathématiques

La NASA avait des ordinateurs, mais les capacités de calcul étaient infimes si on compare au moindre ordinateur de 2018. Et comme Katherine Johnson est extraordinairement douée en mathématiques, elle calculait des trajectoires pour les programmes d’essais de la NASA, notamment le premier Américain dans l’espace en 1961, puis le premier Américain en orbite autour de la Terre en 1962, John Glenn.

John Glenn avait tellement confiance en elle, et si peu dans les ordinateurs, qu’il avait demandé que Johnson refasse tous les calculs, pour lui confirmer personnellement qu’il pouvait se lancer autour de la Terre.

C’est l’époque où Kennedy fixe un cap à la NASA et à l’Amérique, aller sur la Lune avant la fin de la décennie, les États-Unis étaient engagés dans une course contre la montre avec l’Union Soviétique, Katherine Johnson était donc au cœur d’un combat stratégique. Son travail a d’ailleurs servi ensuite aux missions Apollo, celle avec les deux premiers hommes sur la Lune en 1969, et ses calculs ont aussi contribué à sauver Apollo 13.

Sa vie adaptée au cinéma

Sa vie a été adaptée au cinéma il y a 1 an et demi dans Les Figures de l’Ombre, nommé pour plusieurs Oscars. Mais son travail, et celui d’autres collègues, étaient jusqu’alors relativement peu connu en dehors de la NASA, jusqu’à ce que le président Obama lui remette la plus haute distinction civile, la Médaille de la Liberté.

Comment, au milieu des années 1960, dans cette Amérique secouée par les tensions raciales, les combats pour les droits civiques, comment l’histoire de ces femmes noires, qui ont réussi se rendre indispensable dans cette NASA dominée par les hommes blancs, comment cette histoire aurait elle pu être connue du grand public ?

Elles étaient des exemples éclatants de l’absurdité de la ségrégation qui divisait les Noirs et les Blancs dans certains États du sud. D’ailleurs, quand elle a commencé à travailler pour les programmes spatiaux, son bureau était dans un bâtiment à part, à l’écart, réservé aux Noirs. Dimanche sa statue a été inaugurée dan son État de Virginie Occidentale. 

>
Les figures de l'ombre
La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord NASA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794559919
Katherine Johnson, mathématicienne de la NASA, a fêté ses 100 ans
Katherine Johnson, mathématicienne de la NASA, a fêté ses 100 ans
Katherine Johnson a fêté ses 100 ans dimanche 26 août. Elle est surnommée "l'ordinateur humain" ; et à travers sa vie, c'est l'histoire de l'Amérique de la deuxième moitié du XXe siècle qui s'écrit.
https://www.rtl.fr/actu/international/katherine-johnson-mathematicienne-de-la-nasa-a-fete-ses-100-ans-7794559919
2018-08-28 09:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PsZJkwTgVem1vqKVZ-lJBg/330v220-2/online/image/2018/0828/7794560903_katherine-johnson-le-26-fevrier-2017-avec-ezra-edelman-et-caroline-waterlow-a-la-ceremonie-des-oscars.jpg