1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : afflux de réfugiés chrétiens au Kurdistan
1 min de lecture

Irak : afflux de réfugiés chrétiens au Kurdistan

Des centaines de réfugiés arrivent traumatisés à Erbil (Kurdistan). Ils ont fui Karakoch (Irak) et la barbarie de l'État islamique.

Des Chrétiens d'Irak, devant l'églie Saint-Joseph à Erbil, le 7 août (archives)
Des Chrétiens d'Irak, devant l'églie Saint-Joseph à Erbil, le 7 août (archives)
Crédit : SAFIN HAMED / AFP
La rédaction numérique de RTL & Sina Mir

Des centaines de réfugiés chrétiens, hommes, femmes, enfants arrivent à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien. Ils ont trouvé refuge loin de la violence des djihadistes de l'État islamique. Ils s'entassent à même le sol sous le soleil brûlant dans le minuscule funérarium d'une église.

Ils sont là depuis quatre jours. Youssef, l'un des réfugiés chrétiens, raconte les violences qu'il a subies de la part des djihadistes de l'État islamique.

Roué de coups et laissé pour mort

Comme lui, des centaines de chrétiens ont fui karakoch au nord du Kurdistan irakien. Les soldats surarmés de l'État islamique l'ont arrêté et forcé à se convertir. Ils brisent même des crucifix devant lui. "Comment voulez vous que je change, chrétien, musulman c'est la même chose", crie Youssef, désespéré.

Roué de coups et laissé pour mort, il a finalement réussi à rejoindre sa famille ici à Erbil, après deux jours de voyage. Les réfugiés chrétiens sont terrorisés par les violences subies de la part des djihadistes de l'État islamique et savent qu'ils n'ont plus aucun espoir de revoir Karakoch. Ils ont fui sans rien emporter avec eux.

À lire aussi

De nombreux réfugiés chrétiens désemparés sont toujours bloqués à Karakoch, terrés dans leur maison.

À écouter

Irak : afflux de réfugiés chrétiens au Kurdistan
02:27
La rédaction vous recommande

 


Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/