2 min de lecture Australie

Incendie d'une mine en Australie : GDF Suez se défend

Le groupe GDF Suez, qui exploite la mine de charbon de Morwell, en Australie, a défendu sa stratégie anti-feu dans la mine, alors que la ville est victime des fumées d'un incendie qui dure depuis trois semaines.

La mine de charbon de Morwell en Australie, en 2009.
La mine de charbon de Morwell en Australie, en 2009. Crédit : PAUL CROCK / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Depuis plus de trois semaines, un incendie dans la mine de charbon de Morwell, une petite ville du sud de l'Australie, enveloppe la petite ville d'une épaisse fumée noire. L'exploitant de la mine, GDF Suez, a tenu à défendre son dispositif anti-feu.

Déclenché par un feu de brousse, l'incendie fait rage depuis le 9 février dans une portion réformée de la mine à ciel ouvert de Morwell, une ville de 14.000 habitants située dans l'État de Victoria (sud), à quelque 150 km de Melbourne. Les habitants, parmi lesquels de nombreux employés de la mine, se plaignent de difficultés à respirer, de maux de tête, d'insomnie et de toux violentes. Les autorités locales ont conseillé aux résidents les plus fragiles d'évacuer tant que l'incendie n'est pas maîtrisé.

Luc Dietvorst, chef des opérations de GDF Suez Australie, a convoqué une conférence de presse lundi 3 mars dans la ville voisine de Traralgon pour rassurer les habitants et répondre aux critiques. "Nous avons mis en place une stratégie avec les pompiers (...) avec beaucoup de réussite", a affirmé Luc Dietvorst, selon le quotidien The Age. "Notre priorité est d'éteindre le feu et de soulager les habitants de Morwell", a-t-il ajouté alors que certains réclament des compensations financières pour la gêne occasionnée.

À lire aussi
La police intervient sur les lieux d'une attaque au couteau à Melbourne le 9 novembre 2018 en Australie. terrorisme
Melbourne : des groupes affiliés à l'État islamique annoncent d'autres attaques

GDF Suez n'a "rien à cacher"


Il a démenti des informations selon lesquelles la mine aurait vendu des extincteurs et d'autres matériels anti-incendie. "C'est faux. Nous avons le système anti-incendie adéquat", a-t-il répliqué. "Nous coopérerons quoi qu'il arrive si une enquête était ouverte" sur les causes et les conséquences de l'incendie. L'entreprise n'a "rien à cacher", a-t-il insisté.

Le foyer pourrait être circonscrit sous dix jours, selon le chef des pompiers locaux, Craig Lapsley, mais les conditions météo sont assez défavorables avec des températures attendues ce mardi au-dessus de 33 degrés Celsius.

GDF Suez exploite sur le site d'Hazlewood la mine et une centrale électrique dont il est l'actionnaire majoritaire (72%). La mine fournit chaque année 18 millions de tonnes de charbon à la centrale qui produit 10 TWh d'électricité. Les deux sites emploient 540 personnes --hors sous-traitants-- et fournit plus de 5% de la demande en énergie du pays, selon le site internet de GDF Suez Australie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Australie Incendie Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770153968
Incendie d'une mine en Australie : GDF Suez se défend
Incendie d'une mine en Australie : GDF Suez se défend
Le groupe GDF Suez, qui exploite la mine de charbon de Morwell, en Australie, a défendu sa stratégie anti-feu dans la mine, alors que la ville est victime des fumées d'un incendie qui dure depuis trois semaines.
https://www.rtl.fr/actu/international/incendie-d-une-mine-en-australie-gdf-suez-se-defend-7770153968
2014-03-04 06:47:13
https://cdn-media.rtl.fr/cache/84oAqM2WKsPGnha7DlwxHw/330v220-2/online/image/2014/0304/7770153934_la-mine-de-charbon-de-morwell-en-australie-en-2009.jpg