1 min de lecture Ukraine

Heurts et interpellations lors de la gay pride en Ukraine

Des heurts entre militants et ultranationalistes ont éclaté, causant au moins une dizaine de blessés et 25 interpellations.

Des policiers arrêtent un ultranationaliste à l'occasion de la seconde gay pride organisée en Ukraine
Des policiers arrêtent un ultranationaliste à l'occasion de la seconde gay pride organisée en Ukraine Crédit : GENYA SAVILOV / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La "marche pour l'égalité" n'aura duré qu'une dizaine de minutes avant de dégénérer. Organisé dans un lieu dévoilé à la dernière minute, le défilé a rassemblé une centaine de militants. Avant même le début de la marche, une vingtaine d'ultranationalistes encagoulés s'étaient déjà réunis à proximité afin de la perturber

Des incidents ont rapidement eu lieu avec les forces de l'ordre. Les militants d'extrême droite ont jeté des pierres et des bennes à ordures sur la police, blessant neuf policiers dont l'un d'eux se trouvait dans un état grave. 

C'est probablement la seule chose que l'Ukraine ait faite et qui va dans le sens de ses promesses proeuropéennes

Nazar, participant à la Gay Pride 2015
Partager la citation

"J'ai très peur mais je suis aussi très fière de moi, d'être venue", a déclaré Vira, une militante LGBT de 31 ans qui a refusé de donner son nom par crainte de représailles. "La marche d'aujourd'hui est un événement marquant. C'est probablement la seule chose que l'Ukraine ait faite et qui va dans le sens de ses promesses proeuropéennes", a estimé de son côté un autre participant, Nazar. 

Soutien du président Porochenko

Si les mouvements nationalistes avaient dit leur opposition à la marche, le président ukrainien Petro Porochenko a exprimé son soutien à la "marche de l'égalité", ajoutant toutefois qu'il ne souhaitait pas y participer. "J'observe la marche de l'égalité à la fois en tant que chrétien et en tant que président européen. Et je pense que ces deux idées sont tout à fait compatibles", a-t-il déclaré vendredi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ukraine Kiev Homosexualité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants