1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Haïti : un autobus fonce accidentellement sur une foule, 38 morts
1 min de lecture

Haïti : un autobus fonce accidentellement sur une foule, 38 morts

38 personnes ont perdu la vie dans ce drame qui s'est déroulé à Gonaïves. 13 autres ont été blessées.

Un autobus a foncé sur la foule dans la ville de Gonaïves (Haïti) dimanche 12 mars 2017.
Un autobus a foncé sur la foule dans la ville de Gonaïves (Haïti) dimanche 12 mars 2017.
Crédit : HECTOR RETAMAL / AFP
Ludovic Galtier & AFP

À Gonaïves dimanche 12 mars, les responsables de la société civile comptent les morts. 38 personnes ont perdu la vie et 13 autres ont été blessées dans un accident dramatique impliquant un autobus, peu avant 4 heures du matin"Le bus a d'abord heurté deux pétions, faisant un mort et un blessé", a expliqué à l'AFP Marie-Alta Jean Baptiste, directrice de la protection civile haïtienne. "Il s'est alors enfui et s'est trouvé face à trois bandes de rara (des musiciens à pied, ndlr). Il leur a foncé dessus et 33 personnes sont mortes".

Les blessés ont été transportés rapidement vers l'hôpital de Gonaïves et les policiers ont contenu les mouvements de colère de la population. "Les gens qui n'ont pas été victimes de l'accident ont tenté de brûler l'autobus avec ses passagers dedans", a informé Faustin Joseph, coordonnateur de la protection civile pour le département de l'Artibonite. "Le bus, ses passagers et son chauffeur ont été placés en sécurité dans le commissariat de Gonaïves", a-t-il indiqué. Mais la police a ensuite indiqué qu'il avait fui avant l'arrivée des agents sur le site de l'accident et, dans l'après-midi, elle tentait de l'identifier. Il travaille pour Blue Sky, une compagnie qui assure des trajets entre les principales villes du nord d'Haïti et la capitale.


Le président haïtien Jovenel Moïse, s'est dit "consterné par cet accident et a transmis "au nom de l'ensemble du Gouvernement, ses sincères condoléances aux familles et proches des victimes de ce drame de trop sur nos routes nationales", selon un communiqué.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/