1 min de lecture Proche-Orient

Gaza : reprise des négociations le 24 septembre au Caire

Afin de pérenniser le cessez-le-feu, les négociations indirectes entre Israéliens et Palestiniens vont reprendre le 24 septembre prochain au Caire.

Le chef de la délégation palestinienne Azzam al-Ahmed lors des précédentes négociations en août au Caire (archives).
Le chef de la délégation palestinienne Azzam al-Ahmed lors des précédentes négociations en août au Caire (archives). Crédit : KHALED DESOUKI / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les négociations indirectes entre Israéliens et Palestiniens pour pérenniser le cessez-le-feu à Gaza reprendront le 24 septembre au Caire, ont annoncé ce samedi 20 septembre 2014 des responsables palestiniens et égyptiens.

Israéliens et Palestiniens avaient conclu le 26 août un accord de cessez-le-feu mettant fin à 50 jours de conflit dans la bande de Gaza, qui prévoyait une reprise des négociations sous un mois pour évoquer les sujets les plus sensibles laissés en suspens, notamment la construction d'un port, la rénovation de l'aéroport de l'enclave palestinienne et l'échange de prisonniers palestiniens contre les dépouilles de soldats israéliens.

Ces négociations seront précédées, deux jours plus tôt, par des discussions, également au Caire, entre les deux poids lourds de la politique palestinienne : le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas et son rival islamiste le Hamas, dont l'accord de réconciliation menace d'exploser.

L'enjeu des négociations Fatah-Hamas

Les deux partis doivent reprendre le dialogue pour sauver leur accord de réconciliation conclu en avril et qui a donné naissance début juin à un gouvernement d'union formé d'indépendants et censé mettre fin à la division entre les directions en Cisjordanie occupée, où siège Mahmoud Abbas, et dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas.

Depuis, l'Autorité palestinienne dirigée par Abbas accuse régulièrement le Hamas d'empêcher ce gouvernement de travailler à Gaza, tandis que le mouvement islamiste reproche à l'Autorité de ne pas payer les salaires de ses quelque 45.000 fonctionnaires à Gaza.

Les discussions inter-palestiniennes devront déterminer selon les observateurs le sort des négociations indirectes avec Israël. A ce sujet, un membre du Fatah a expliqué que "les négociations avec Israël doivent être menées sur la base d'une stratégie palestinienne unifiée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Proche-Orient Conflit israélo-palestinien Le Caire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants