2 min de lecture Conflit israélo-palestinien

Gaza : les blessés de guerre sont en majorité des enfants

Le 8 juillet 2014, Israël lançait une nouvelle offensive sur la bande de Gaza blessant plus de 10.000 Palestiniens. Un an après l'offensive, la majorité des patients encore traités ont moins de 18 ans.

gaza
gaza
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Il y a un an jour pour jour, le 8 juillet 2014, Israël lançait une nouvelle offensive sur la bande de Gaza, après des semaines de tensions après des assassinats d'Israéliens et d'un Palestinien. Achevée le 26 août par un cessez-le-feu, respecté depuis, cette troisième offensive en sept ans a tué 2.251 Palestiniens, dont 551 enfants, et fait plus de 10.000 blessés.

Alors que le Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir à Gaza a prévu de commémorer l'événement ce mercredi soir, Israël ayant rendu hommage à ses 73 morts, dont 67 soldats, lundi soir, Médecins sans frontières livre un constat terrible. L'ONG affirme que "la majorité de nos patients ayant besoin de soins chirurgicaux ou de kinésithérapie liés à des blessures de guerre ont moins de 18 ans".

100.000 Gazouis à la rue

Au total, selon l'ONU, des centaines de milliers de Gazaouis ont besoin de soins médicaux et de soutien psychologique. Une prise en charge rendue très difficile par l'état des infrastructures dans la bande de Gaza où la reconstruction est toujours au point mort. Selon l'ONG, "70 structures de santé ont été partiellement ou totalement détruites par l'offensive".

À lire aussi
Mahmoud Abbas, le président palestinien, lors d'une conférence de presse à Stockholm, le 15 février 2015. conflit israélo-palestinien
L'Autorité palestinienne cesse de respecter les accords avec Israël, annonce Mahmoud Abbas

En outre, avec 18.000 maisons totalement ou presque totalement détruites, 100.000 Gazaouis sont toujours hébergés par des proches ou installés dans des abris précaires, après que l'ONU a fermé ses derniers centres d'accueils il y a peu.

Une guerre est peut êtr de nouveau "inévitable"

Alors qu'aucune des problématiques ayant mené à l'affrontement l'été dernier n'a été réglée, MSF "dénonce la normalisation inacceptable de plusieurs décennies d'occupation israélienne ponctuée de massacres" tant à Gaza qu'en Cisjordanie occupée. "La rhétorique d'Israël du droit de se défendre sert d'alibi à des offensives toujours plus meurtrières et à une politique coloniale qui asphyxie les Palestiniens et les prive d’avenir", estime le président de MSF, Mégo Terzian. Dans son communiqué, MSF dénonce encore "48 ans d'occupation israélienne brutale, le harcèlement et l'humiliation subis en permanence par la population palestinienne".

Par ailleurs, un an après, une guerre est peut être de nouveau "inévitable", avertit Robert Turner, en charge des opérations de l'UNRWA, l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA), à Gaza. Car "en se s'attaquant pas aux problèmes fondamentaux, on ne fait que relancer le compte à rebours pour le prochain cycle de violences", explique-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conflit israélo-palestinien Offensive à Gaza Proche-orient
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779037657
Gaza : les blessés de guerre sont en majorité des enfants
Gaza : les blessés de guerre sont en majorité des enfants
Le 8 juillet 2014, Israël lançait une nouvelle offensive sur la bande de Gaza blessant plus de 10.000 Palestiniens. Un an après l'offensive, la majorité des patients encore traités ont moins de 18 ans.
https://www.rtl.fr/actu/international/gaza-les-blesses-de-guerre-sont-en-majorite-des-enfants-7779037657
2015-07-08 10:30:12
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tNL8_3Y8v81xvXocDV_nPA/330v220-2/online/image/2015/0708/7779037713_gaza.jpg