1 min de lecture Gabon

Gabon : Ali Bongo critique les observateurs de l'UE qui ont "outrepassé leur mission"

INVITÉ RTL - Le président réélu du Gabon estime que les critiques des observateurs européens sont biaisées.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Ali Bongo met en cause des Français arrêtés pour avoir "cassé et pillé" Crédit Image : Brendan McDermid/AP/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Julien Absalon

Inquiète de la situation au Gabon, la communauté internationale fait pression pour éviter un enlisement dans une crise politique et civile. Après la proclamation des résultats contestés qui ont donné la victoire au président sortant Ali Bongo (49,80%) face à son rival Jean Ping (48,23%), l'Union européenne a constaté une "anomalie évidente" relevée dans la province du Haut-Ogooué, le fief du fils d'Omar Bongo, où le taux de participation s'est élevé à 99,93% contre 60% en moyenne. La chef de la mission d'observation européenne, Mariya Gabriel, appuie ses déclarations sur l'analyse "portant sur le nombre de non-votants et des bulletins blancs et nuls".

Un constat que Ali Bongo conteste au micro de RTL, mercredi 7 septembre. "Si on veut relever tous les cas d'anomalies, il faut être clair, équilibré et relever toutes les anomalies si on en a constatées", explique-t-il. Selon lui, les critiques de l'Union européenne sont biaisées et trop favorables à Jean Ping : "J'aurais aussi apprécié qu'on note quelques anomalies dans le fief de Monsieur Ping qui a fait les 100% dans certains bureaux. En ce qui concerne le Haut-Ogooué, je dirais tout simplement que la campagne menée par M. Ping, qui est honteuse, a mené à une participation massive".

Également critique envers Manuel Valls qui l'a appelé à effectuer un recompte des voix, Ali Bongo ne manque pas non plus de mettre directement en cause "les comportements" de certains observateurs européens. "On pourrait dire beaucoup de choses. Je trouve que certains ont outrepassé leur mission", estime le chef d'État.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gabon Afrique Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants